Robert Ochsenfeld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Ochsenfeld (18 mai 1901 - 5 décembre 1993), était un physicien allemand, né et mort à Hilchenbach. Il a notamment participé à la découverte de l'effet Meissner-Ochsenfeld avec Walther Meissner.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études de physique à Marbourg, Ochsenfeld obtient son doctorat en 1932, portant sur le ferromagnétisme. Dans le cadre d'un programme d'aide, qui se nomme « Jungakademikerhilfe », il vient au Physikalisch-Technische Bundesanstalt[1] de Berlin fin 1932, dans le laboratoire dont Meissner était directeur. Ce laboratoire avait à l'époque une importance mondiale, où des expériences de physique sur les très basses températures étaient possibles. En effet, une installation de liquéfaction de l'hélium avait été mise en service à partir de 1925. Ainsi, l'expérience, qui a conduit à la découverte de l'effet Meissner-Ochsenfeld, a émerveillé Max von Laue, qui était alors conseiller théoricien du PTB. Au printemps 1934, Meissner quitte le PTB, pour aller à Technische Hochschule de Munich. Dans la même période, Ochsenfeld continuait sa carrière dans l'enseignement.

Après la fin de la seconde guerre mondiale, Ochsenfeld a joué un grand rôle dans la construction d'un laboratoire pour les matériaux magnétiques du PTB, et travailla de nouveau sur les matériaux magnétiques jusqu'à sa retraite en 1966, tout en étant directeur du groupe d'« unités fondamentales et constantes des matériaux »

Publications[modifier | modifier le code]

  • (de) Das Auftreten des Ferromagnetismus im System Mangan-Stickstoff. dans Annalen der Physik, Folge 5, Band 12, Heft 3: pages 253-384. (Philosophische Dissertation der Universität Marburg)
  • (de) W. Meissner ; R. Ochsenfeld: Ein neuer Effekt bei Eintritt der Supraleitfähigkeit. dans Die Naturwissenschaften, 21 (1933) page 787.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Dieter Hoffmann: Robert Ochsenfeld 90 Jahre. In: PTB-Mitteilungen 101 (1991), Nr. 3: S. 247-248.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Institut nationale allemand chargé de la métrologie, site internet : http://www.ptb.de