Robert Lehr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Lehr
Robert Lehr, en 1950.
Robert Lehr, en 1950.
Fonctions
Ministre fédéral de l'Intérieur d'Allemagne
(2e ministre fédéral de l'Intérieur depuis 1949)
11 octobre 195020 octobre 1953
Chancelier Konrad Adenauer
Prédécesseur Gustav Heinemann
Successeur Gerhard Schröder
2e président du Landtag de Rhénanie-du-Nord-Westphalie
19 décembre 194619 avril 1947
Prédécesseur Ernst Gnoß
Successeur Josef Gocklen
Biographie
Date de naissance 20 août 1883
Lieu de naissance Celle (Reich allemand)
Date de décès 13 octobre 1956 (à 73 ans)
Lieu de décès Drapeau de l'Allemagne Düsseldorf (RFA)
Parti politique DNVP (19291933)
CDU (19451956)
Diplômé de Université de Bonn
Profession Juge
Fonctionnaire

Robert Lehr
Ministres fédéraux de l'Intérieur d'Allemagne

Robert Lehr, né le 20 août 1883 à Celle et mort le 13 octobre 1956 à Düsseldorf, était un homme politique allemand qui a fait partie du Parti national du peuple allemand (DNVP), puis de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU).

Il fut maire de Düsseldorf pendant neuf ans avant la Seconde Guerre mondiale. Le conflit achevé, il devient brièvement président du Landtag de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, puis est nommé ministre fédéral de l'Intérieur d'Allemagne de l'Ouest en 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son Abitur, il se lance dans des études supérieures de droit à l'Université de Marbourg, les poursuit à l'Université Humboldt de Berlin et les achève à l'Université de Bonn, où il décroche son premier diplôme juridique d'État en 1907. L'année suivante, il obtient son doctorat, et passe avec succès son second diplôme juridique en 1912. Cette même année, il obtient un poste de juge au tribunal de district de Kassel et de conseiller juridique de la ville de Rheydt.

En 1913, il entre dans l'administration de la ville de Düsseldorf, et devient chef de la police l'année suivante. Au bout de cinq ans, il est nommé chef du service des finances et occupe ce poste jusqu'en 1924.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il fait partie du groupe de résistants de Karl Arnold. Deux ans après la fin du conflit, il prend la présidence de l'association « Protection des forêts allemande » (SDW). Il a également été président du club de l'industrie de Düsseldorf et du comité directeur de la compagnie d'assurances Gothaer.

Il est décédé à Düsseldorf le 13 octobre 1956, à l'âge de 73 ans.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Pendant la République de Weimar, le nazisme et l'occupation alliée[modifier | modifier le code]

En 1929, il adhère au Parti national du peuple allemand (DNVP), formation nationaliste et conservatrice.

Robert Lehr a été élu maire de Düsseldorf en 1924, et a été évincé de ce poste neuf ans plus tard puisqu'il était un opposant au régime nazi d'Adolf Hitler. Exclu de la vie politique jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il participe en 1945 à la fondation de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU). L'année suivante, il entre au conseil consultatif de la zone d'occupation britannique en Allemagne, et finit par en devenir président, ainsi qu'au Landtag de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, qu'il préside pendant quatre mois à partir du 19 décembre 1946.

Il est désigné membre du conseil parlementaire, chargé de rédiger la Loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne, en 1948, et y est désigné vice-président du groupe de la CDU/CSU.

Sous la RFA[modifier | modifier le code]

Son mandat prend fin en 1949, lorsqu'il est élu député au Bundestag lors des premières élections législatives fédérales d'Allemagne de l'Ouest. Il prend aussitôt la présidence de la commission parlementaire des affaires d'administration interne.

Le 11 octobre 1950, Robert Lehr est nommé ministre fédéral de l'Intérieur dans la coalition noire-jaune de Konrad Adenauer. À 67 ans, il reste le plus vieux ministre de l'Intérieur à sa prise de fonction. Invoquant des questions d'âge, il ne se représente pas aux élections de 1953, et quitte le gouvernement le 20 octobre de cette année-là.

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]