Robert L. Fish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fish.

Robert L. Fish

Nom de naissance Robert Lloyd Fish
Autres noms Robert L. Pike, Lawrence Roberts
Activités Romancier
Naissance 21 août 1912
Cleveland, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 23 février 1981 (à 68 ans)
Trumbull, Connecticut, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier

Œuvres principales

  • Le Leurre (1962)
  • Un silence de mort (1965)

Robert Lloyd Fish (Cleveland, Ohio, 21 août 1912 - Trumbull, Connecticut, 23 février 1981) est un écrivain américain de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études dans une école de haute technologie de Cleveland, complétées en 1933, Robert L. Fish accomplit son service militaire dans la Garde nationale des États-Unis. il est ensuite à l'emploi de plusieurs entreprises comme cadre technique et spécialiste des matières plastiques. À ce titre, il voyage pour le compte, entre autres employeurs, de Firestone en Angleterre, en Corée, à Taïwan et surtout dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, notamment au Brésil, où il séjourne pendant une dizaine d'années.

À 48 ans, il amorce une tardive carrière littéraire en écrivant des parodies de Sherlock Holmes pour le Ellery Queen's Mystery Magazine. Dans cette série d'une douzaine de nouvelles, le héros de Conan Doyle, rebaptisé Schlock Homes, et assisté du docteur Watney, habite le 221B Bagel Street. En 1962, Fish publie son premier roman, Le Leurre, récompensé par l'Edgar du meilleur premier roman, où apparaît le capitaine de la police de Rio de Janeiro Jose Da Silva. Ce grand policier, viril et musclé, revient dans une dizaine d'enquêtes où Robert L. Fish met à contribution sa parfaite connaissance de la société brésilienne, tout comme de Rio et de ses environs.

Pour plusieurs nouvelles et quatre romans, Fish crée également Kek Huuygens, un contrebandier sympathique et sans prétention.

En 1963, Robert L. Fish complète Le Bureau des assassinats, roman inachevé de Jack London, porté à l'écran par Basil Dearden en 1969 sous le titre Assassinats en tous genres, avec Oliver Reed, Diana Rigg, Telly Savalas et Philippe Noiret.

Sous le pseudonyme de Robert L. Pike, il publie sept romans : quatre d'entre eux ont pour héros le lieutenant James Reardon de la police de San Francisco ; trois, le lieutenant Clancy du 52e district de New York. La première enquête de ce dernier, Un silence de mort, a donné lieu en 1963 au film Bullitt de Peter Yates avec Steve McQueen, Jacqueline Bisset et Robert Vaughn.

Président du Mystery Writers of America en 1978, Fish rédige la même année une biographie du footballeur brésilien Pelé, en collaboration avec ce dernier. Enfin, sous le pseudonyme de Lawrence Roberts, il fait paraître trois romans littéraires.

Il meurt en 1984.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Jose Da Silva[modifier | modifier le code]

  • The Fugitive (1962)
    Publié en français sous le titre Le Leurre, Paris, Gallimard, Série noire no 826, 1963
  • Isle of the Snakes (1963)
    Publié en français sous le titre Cobra-Cabana, Paris, Gallimard, Série noire no 856, 1964
  • The Shrunken Head (1963)
    Publié en français sous le titre La Petite Tête, Paris, Gallimard, Série noire no 926, 1965
  • Brazilian Sleigh Ride (1965)
  • The Diamond Bubble (1965)
    Publié en français sous le titre L'Homme aux cheveux blancs, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque no 1148, 1970
  • Always Kill a Stranger (1967)
  • The Bridge Than Went Nowhere (1968)
  • The Xavier Affair (1969)
  • The Green Hell Treasure (1971)
    Publié en français sous le titre Carnaval aux Caraïbes, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque no 1239, 1972 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Club des Masques no 412, 1980
  • Trouble in Paradise (1975)
  • The Action of the Tiger (1968)

Série Kek Huuygens[modifier | modifier le code]

  • The Hochmann Miniatures (1967)
    Publié en français sous le titre Passe-Partout, Paris, Presses de la Cité, coll. Un mystère 2e série no 84, 1968
  • Whirligig (1970)
  • The Tricks of the Trade (1972)
  • The Wager (1974)
    Publié en français sous le titre Le Pari, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque no 1477, 1977
  • Kek Huuygmens, Smuggler (1976)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • The Assassination Bureau Ltd. (1963), version complétée du roman inachevé de Jack London.
    Publié en français sous le titre Le Bureau des assassinats, Paris, Stock, 1964, réimpression 2006 ; réédition, Paris, 10/18 no 891, 1974 ; « in » Jack London : Du Possible à l'impossible, Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 2010
  • The Murder League (1968)
  • Rub-a-Dub-Dub (1971)
  • Weekend '33 (1972), en collaboration avec Bob Thomas
  • A Handy Death (1973), en collaboration avec Henry Rothblatt
    Publié en français sous le titre Une mort providentielle, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque no 1491, 1977
  • Pursuit (1978)
  • A Gross Carriage of Justice (1979)
  • The Gold of Troy (1980)
  • Rough Diamond (1981)

Romans signés Robert L. Pike[modifier | modifier le code]

Série Lieutenant Clancy[modifier | modifier le code]
  • Mute Witness (1963)
    Publié en français sous le titre Un silence de mort, Paris, Gallimard, Série noire no 950, 1965
  • The Quarry (1964)
    Publié en français sous le titre La Proie, Paris, Gallimard, Série noire no 934, 1965
  • Police Blotter (1965)
    Publié en français sous le titre Registre d'écrou, Paris, Gallimard, Série noire no 1033, 1966
Série Lieutenant James Reardon[modifier | modifier le code]
  • Reardon (1970)
    Publié en français sous le titre Tout le monde au bain, Paris, Gallimard, Série noire no 1400, 1971 ; réédition, Paris, Gallimard, Folio policier no 146, 2000
  • The Gremlin's Grampa (1972)
    Publié en français sous le titre La mesure est comble, Paris, Gallimard, Série noire no 1552, 1973
  • Bank Job (1974)
    Publié en français sous le titre Hold-up de luxe, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. Le Masque no 1402, 1975
  • Deadline 2 A.M. (1976)

Romans signés Lawrence Roberts[modifier | modifier le code]

  • The Break In (1974)
  • Big Wheels (1977)
  • Alley Fever (1979)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles de la série Schlock Homes[modifier | modifier le code]

  • The Incredible Schlock Homes (1966)
  • The Return of Schlock Homes (1974)

Nouvelles isolées[modifier | modifier le code]

  • Do-it-yourself (1958)
  • Knight of the Road (1963)
  • No Counting Bridges (1963)
  • Bed Time Story (1965)
  • The Contagious Killer (1965)
  • In a Country Churchyard (1970)
    Publié en français sous le titre Dans un petit cimetière de campagne, Paris, Opta, Mystère magazine #278, 1971
  • Moonlight Gardiner (1971)
    Publié en français sous le titre Le Jardinier du clair de lune, « in » Histoires fascinantes (A Choice of Evil), Paris, Presses Pocket, 1986 ; réédition « in » Encore 109 histoires extraordinaires, Omnibus, 1994
  • Instead of the Wall (1971)
    Publié en français sous le titre À la place du mur, Paris, Opta, Mystère magazine #290, 1972
  • Don't Worry, Johnny ! (1972)
    Publié en français sous le titre Ne t'inquiète pas, Johnny !, Paris, Opta, Mystère magazine #308, 1973
  • Hijack (1972)
    Publié en français sous le titre Plan de vol, « in » Histoires à lire toutes portes closes, Paris, Presses Pocket, 1980
  • Muldoon and the Number Games (1974)
    Publié en français sous le titre Sept, quatre, zéro, « in » Histoires épouvantables (Stories That Go Bump in the Night), Paris, Presses Pocket, 1979
  • One of the Oldest Con Games (1977)
  • Stranger in Town (1977)
  • In the Bag (1980)
  • The Patsy (1980)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Pele: My Life and a Wonderful Game (1978), en collaboration avec Pelé

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Edgar du meilleur premier roman 1962 pour Le Leurre
  • Edgar de la meilleure nouvelle 1971 pour Le Jardiner du clair de lune
  • Edgar du meilleur scénario pour Bullitt

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]