Robert Fulford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fulford.

Robert Fulford (né en 1932) est un journaliste et un essayiste canadien. Né à Ottawa, il vit actuellement à Toronto.

Fulford a commencé sa carrière dans le journalisme lors de l'été de 1950 lorsqu'il quitta l'école secondaire pour aller travailler en tant que chroniqueur sportif pour le Globe & Mail. Il gravit ensuite les échelons et collabore avec le Toronto Star en 1959-1962, 1964-1968 et 1971-1987.

De 1968 à 1987, Fulford était l'éditeur de Saturday Night. Pendant les années 1990, il passe à Financial Times of Canada, Globe & Mail et au National Post. Animateur à TVOntario pour l'émission Realities, il présente les conférences Massey en 1999. Il avait reçu l'Ordre du Canada en 1984.

Les écrits de Fulford sont habtuellement proche du centre ou de la droite. Favorable à l'invasion américaine de l'Irak en 2003, il critique parfois le Parti libéral du Canada et défend le droit à la légitime défense d'Israël.

Connu pour sa critique artistique, il a beaucoup écrit à propos du groupe des onze et ses membres, en particulier de William Ronald, Tom Hodgson et Harold Town. L'artiste saskatchewanaise Mashel Teitelbaum a aussi retenu son attention. De manière générale, les opinions de Fulford retiennent l'attention de la presse et du public canadien.

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Triumph of Narrative: Storytelling in the Age of Mass Culture - 1999
  • Toronto Discovered - 1998
  • Accidental City: The Transformation of Toronto - 1995
  • Best Seat in the House: Memoirs of a Lucky Man - 1988
  • Canada: A Celebration - 1983
  • An Introduction to the Arts in Canada - 1977
  • Marshall Delaney at the Movies - 1974
  • Harold Town Drawings - 1968
  • Crisis at the Victory Burlesk: Culture, Politics & Other *Diversions - 1968
  • This Was Expo - 1968