Robert Falco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Falco.

Robert Falco, né le 26 février 1882 à Paris (IXe arrondissement) et décédé le 14 janvier 1960 à Paris (XVIe arrondissement), est un magistrat français, conseiller à la Cour de cassation.

Il fut l'un des principaux auteurs de la Charte de Londres du Tribunal militaire international, laquelle définissait les procédures et protocoles mis en œuvre lors du procès de Nuremberg, dont il fut, avec Henri Donnedieu de Vabres, l'un des deux juges français.

Lors de l'année qu'il passa à Nuremberg, Robert Falco prit des notes qui lui servirent ensuite pour rédiger ses souvenirs du procès. Restés très longtemps inédits, ces souvenirs, illustrés d'une sélection de croquis réalisés par Jeanne Falco, la seconde épouse du juge qui l'accompagna pendant toute la durée du procès, seront publiés en septembre 2012 sous le titre Juge à Nuremberg, aux éditions Arbre bleu [1] avec une préface de l'historienne Annette Wieviorka et une introduction de l'historien Guillaume Mouralis, spécialiste de l'histoire de la justice pénale internationale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Falco, Juge à Nuremberg. Souvenirs inédits du procès des criminels nazis, Nancy, Arbre bleu éditions, 2012, 174 p. (ISBN 9791090129023)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Agathe Logeart, « Au cœur du procès - Un juge raconte », Le Nouvel Observateur, 10 novembre 2005 ; procès de Nuremberg, extraits des carnets de Robert Falco [2]