Robert Devereux (2e comte d'Essex)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robert Devereux.
Robert Devereux

Robert Devereux (10 novembre 156525 février 1601), 2e comte d’Essex, était un favori d'Élisabeth Ire d'Angleterre, disgracié en 1600 et, après avoir fomenté un complot, décapité à la hache.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Walter Devereux (1541-1576), 1er comte d'Essex, et de Lettice Knollys, petite-fille de Mary Boleyn, sœur d'Anne Boleyn.

Il combattit avec les huguenots français (1591-92) et s'illustra dans l'expédition de Cadix en 1596. Battu par O'Neil dans l'Ulster (1598). Le 27 mars 1599, il part pour l'Irlande en qualité de généralissime et a une entrevue avec l'ennemi irlandais Tyrone le 6 septembre 1599 au gué de Bellaclinthe. Il envoie Robert et Anthony Shirley à la cour perse d'Abbas Ier afin de constituer une alliance contre l'Empire ottoman.

Le comte d'Essex retourne en Angleterre les 28-29 septembre 1599 et est arrêté. Il est disgracié en 1600 et jugé le 5 juin, fomente alors un complot le 8 février 1601 et est décapité à la hache le 25 février 1601. Le bourreau dut s'y reprendre à trois fois pour séparer la tête du corps.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Gautier Coste de La Calprenède, Le Comte d'Essex (1639).
  • Thomas Corneille, Le Comte d'Essex (1678).
  • Claude Boyer, Le Comte d'Essex, tragedie. Par Monsieur Boyer de l’Academie françoise (1678).
  • John Banks, The Unhappy Favourite; Or the Earl of Essex, a Tragedy (1682).

Opéra[modifier | modifier le code]

En 1837, Gaetano Donizetti lui a consacré un opéra : Roberto Devereux. Le livret est inspiré d'une pièce française, écrite par Ancelot. Le sujet était relativement apprécié en France puisqu'il s'agit de la quatrième pièce sur ce sujet, dont celle de Thomas Corneille (Le Comte d'Essex) qui avait eu un grand succès au XVIIe siècle.

En 1953, à l'occasion du couronnement de la reine Élisabeth II d'Angleterre, Benjamin Britten a consacré un opéra, Gloriana, à l'histoire de Robert Devereux et de la reine Élisabeth Ire. Le livret, de William Plomer, s'inspire du livre de Lytton Strachey, Elizabeth and Essex. Lors de la création, le rôle de Robert Devereux était chanté par le ténor Peter Pears.

Filmographie[modifier | modifier le code]

1939 : La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre, film de Michael Curtiz avec Bette Davis et Errol Flynn, inspiré de la pièce d'Anderson.

2006 : Elizabeth I, mini-série de deux épisodes avec Helen Mirren (Elisabeth I), Jeremy Irons (Robert Dudley, comte de Leicester) et Hugh Dancy (Robert Devereux, 2e comte d'Essex).

2011 : Anonymous réalisé par Roland Emmerich

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]