Robert Del Naja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 3D (homonymie).

Robert Del Naja

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Robert del Naja, 2010, Sydney

Informations générales
Surnom 3D
Nom de naissance Robert Del Naja
Naissance 21 janvier 1966 (48 ans)
Bristol, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Auteur-compositeur, chanteur
Genre musical Trip hop, electronica
Années actives 1988 - présent

Robert Del Naja (né le 21 janvier 1966 à Bristol, en Angleterre), aussi connu sous le pseudonyme 3D, est un artiste et musicien anglais. À l'origine célèbre artiste de graffiti et membre de la communauté artistique de Bristol, connue sous le nom de The Wild Bunch, Del Naja devint un des membres fondateurs du groupe Massive Attack.

Musique[modifier | modifier le code]

Del Naja a cocomposé Unfinished Sympathy, avec le reste de Massive Attack. C'était sur leur premier album Blue Lines. Le deuxième album Protection voit la présence de Tracey Thorn, chanteuse du groupe Everything but the Girl.

L'album suivant Mezzanine comporte plus de sons de guitares. Naja a indiqué que "c'était plus de ma volonté sur ce disque." Cependant il a également admis qu'il a obtenu ce propre style musical "en s'entêtant et piquant des colères; un comportement puérile à la con". [1]. Mezzanine comporte également la propre voix désabusée, calme et chuchotante de Robert, en particulier sur des chansons telles que Inertia Creeps et Risingson. Inertia Creeps a été influencée par les expériences de Del Naja à Istanbul, la totalité de l'album possède des battements forts de diverses cultures.

100th Window, quatrième album de Massive Attack, était initialement un projet solo de Del Naja. Il a attiré quelques avis mitigés, qui ont inclus pour certains un éloge sincère certain. Stylus magazine écrit par exemple "100th Window est un chef-d'œuvre dans son genre", "100th Window is a masterpiece of its kind" " la musique est originale et merveilleuse, "sounds fresh and wondrous."

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Del Naja était un jeune artiste dans les graffitis avant de devenir un chanteur. En effet sa première performance était d'accompagner les mixes d'un DJ dans une galerie d'art à Bristol. Il se produisit dans divers médias différents, et a édité un livre de son art. Ses créations se retrouvent alors dans des magazines et des pochettes de disques.

Il a participé à la plus grande "battle" de graffitis artistiques Britannique aux côtés de l'artiste graffeur de Wolverhampton, Clifford Price dit "Goldie".

Scène musicale[modifier | modifier le code]

La musique de Robert Del Naja, que ce soit dans "the Wild Bunch" ou "Massive Attack" a toujours été associée au Bristol Sound, et c'est peut-être même ce qui le caractérise. Il a également travaillé avec d'autres artistes comme Tricky and Roni Size qui faisaient également partie du mouvement.

Robert dit au sujet de la Scène de Bristol, "Bristol Scene "[2]"We all grew up listening to punk music and funk stuff and those attitudes sort of snuck into our music. That sort of brought people from different circles together and maybe it wasn't as 'cultural melting pot' as it all sounds but because Bristol is quite a small place, it becomes a lot more focused then."

Traduction : " Nous avons tous grandi en écoutant du punk et des morceaux de funk et tous ces styles se sont faufilés dans notre musique. Ces apports venaient de gens tous d'horizons différents et, pourtant, ce n'était pas une culture "melting pot" en tant que tel mais vu que Bristol est un petit endroit, c'était alors beaucoup plus concentré."

Del Naja est un membre principal de la vaste scène de la culture urbaine de Bristol, "Bristol Urban Culture".

La position politique[modifier | modifier le code]

Del Naja peut-être notoirement, se préoccupe attentivement de la marche du monde et n'a pas peur de critiquer un gouvernement politique. Il s'est fortement opposé en 2003 à la guerre en Irak, et avec un autre musicien Damon Albarn, chanteur de Blur, ils ont personnellement payé des pages de publicité pour la dénoncer dans le magazine NME[1].

En 2005 Del Naja organise et chante dans un concert de charité à Bristol pour les victimes du tsunami avec Adrian Utley et Geoff Barrow de Portishead. L'évènement des deux nuits avec Massive Attack, Portishead, Robert Plant, The Coral et Damon Albarn a rapporté plus de £100 000.

Les différents démêlés[modifier | modifier le code]

Il y eut de nombreux désaccords entre les trois membres de Massive Attack. Innerview, un magazine britannique énonce  : « Their combative arguments, tantrums and personality clashes that came to a head during the making of Mezzanine are no secret. The ongoing battle was splashed across the covers of every British music magazine, each making hysterical claims about having "the most revealing story" about the oh-so-sordid situation...Because of their ever-emerging personal differences, the trio refuses to engage the press together. »

Traduction : « leurs combats pour imposer leurs idées, mauvaises humeurs, et leurs prises de têtes durant la fabrication de Mezzanine n'est pas un secret. La bataille a continué à éclater à coups de couvertures sur tous les magazines musicaux Britanniques, chacun clamant hystériquement posséder l'histoire avec la plus grosse révélation à propos de situations très sordides... En raison de leurs différends personnels toujours présents, le trio refusa d'enregistrer ensemble. »

En 2003, il y eut des allégations controversées autour de matériel indécent quand la police arrêta Del Naja soupçonné de télécharger de la pornographie enfantine. La recherche plus tard terminée, aucune charge n'a été apportée.[3] Selon certains médias, il semblerait que son arrestation et la propagation de cette rumeur soient destinées à le discréditer publiquement, car à cette époque il était devenu très gênant pour certains intérêts. Il avait alors un grand poids et influence sur l'opinion qu'il utilisait pour lutter activement contre la guerre en Irak.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]