Robert Charbonneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charbonneau.

Robert Charbonneau

Activités Écrivain, journaliste, éditeur
Naissance 3 février 1911
Montréal, Québec
Décès 26 juin 1967 (à 56 ans)
Saint-Jovite, Québec
Langue d'écriture Français

Robert Charbonneau est un écrivain québécois né à Montréal, Québec, le 3 février 1911 et décédé le 26 juin 1967 à Saint-Jovite, Québec[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Charbonneau est un journaliste et écrivain de langue française. Il suit ses études classiques au Collège Sainte-Marie et est bachelier en 1933[2]. Étudiant à l'Université de Montréal, il en sort diplômé en journaliste un an plus tard en 1934[1].

Il crée avec Paul Beaulieu, en 1934[3], La Relève (le journal des étudiants) qui devient la Nouvelle Relève en 1941 et qu'il dirige jusqu'en 1948[2].

En 1940, il fonde avec Claude Hurtubise les Éditions de l'Arbre qu'ils président jusqu'en 1948, année de sa fermeture[4].

En 1949, il reprend son ancien métier de journaliste et devient adjoint au directeur de l'information à La Presse[3] (journal canadien).

Le fonds d'archives de Robert Charbonneau est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[5].

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Roman
  • Ils possèderont la terre, Éditions de l'Arbre, Le Serpent d'airain (1941) ; réédition, Bibliothèque québécoise, 2001
  • Fontile, Éditions de l'Arbre (1945 ?)
  • Les Désirs et les Jours, Éditions de l'Arbre (1948 ?)
  • Aucune créature, Éditions Beauchemin (1961)
  • Chronique de l'âge amer, Éditions du Sablier (1967)
Autres publications
  • Connaissance du personnage, Éditions de l'Arbre (1944)
  • Petits poèmes retrouvés, Éditions de l'Arbre (1945)
  • La France et nous, Éditions de l'Arbre (1947 ?) ; réédition, Bibliothèque québécoise, 1993
  • Robert Charbonneau et la création romanesque, les Éditions du Lévrier (1948)
  • Aucun chemin n'est sûr..., XYZ éditeur (1990), ouvrage posthume

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Charbonneau, Robert », sur Historica dominion (consulté le 25 janvier 2010)
  2. a et b « Charbonneau, Robert », sur L'île (consulté le 25 janvier 2010)
  3. a et b « Robert Charbonneau », sur L'académie des lettres du québec (consulté le 27 janvier 2010)
  4. « Fondation des Éditions de l'Arbre », sur Bilan du siècle (consulté le 27 janvier 2010)
  5. Fonds Robert Charbonneau (MSS66) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)