Robert Brandom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Brandom

Robert Brandom (né le 13 mars 1950 ) est un philosophe américain qui enseigne à l'Université de Pittsburgh. Ses travaux concernent surtout la philosophie du langage, la philosophie de l'esprit et la logique philosophique. Considéré comme l'un des principaux représentants de la philosophie analytique contemporaine, il a soutenu un doctorat à l'Université de Princeton, sous la direction de Richard Rorty et de David Lewis.

L'œuvre de Robert Brandom est influencée par les travaux de Wilfrid Sellars, de Richard Rorty et de John McDowell. Brandom s'inspire également de philosophes classiques comme G.W.F.Hegel ou de philosophes qui ont marqué le XXe siècle comme Gottlob Frege ou Ludwig Wittgenstein.

Son projet est de reconsidérer la philosophie du langage sur un mode inférentialiste, dans le but d'offrir une alternative à la sémantique représentationaliste. Brandom défend un néopragmatisme en linguistique, dont le but est de tirer toutes les conséquences de l'idée wittgensteinienne selon laquelle la signification réside dans l'usage. Ce sont ces idées qu'il développe dans son ouvrage de 1994 intitulé Making it Explicit et, plus brièvement, dans Articulating Reasons: An Introduction to Inferentialism (2000). Brandom a également publié un recueil d'essais sur l'histoire de la philosophie (Tales of the Mighty Dead, 2002). Il est l'éditeur d'une recueil d'articles sur la philosophie de Richard Rorty (Rorty and His Critics, 2000). Brandom travaille actuellement à un ouvrage portant sur la Phénoménologie de l'Esprit de Hegel.

Liens externes[modifier | modifier le code]