Robert Boudrioz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Pierre Frédéric Boudrioz, né le 12 février 1887 à Versailles et mort le 22 juin 1949 à Paris XIII, est un réalisateur, scénariste, journaliste, conteur et chansonnier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Paul Léon Frédéric Boudriot, Marchand de fourrages et Marie Eugènie Boudriot, sans profession, il se marie à Camille Vayssières le 27 juillet 1918 à Bergerac, Dordogne.

Robert Boudrioz écrit son premier scénario dès 1906. Il devient le fournisseur de nombre de firmes françaises et étrangères, qui, tant en adaptations que comédies ou drames d'inspiration personnelle, réalisent plusieurs centaines de scénarios signés de R. Boudrioz.

Grâce à Charles Jourjon, directeur des "Films Eclair", il débute dans la mise en scène en 1917 après sa réforme de guerre. Il dirige alors de nombreux films, au temps du muet tels que "L'Apre lutte", "La Distance", "Un soir" d'après des scénarios originaux, "L'Âtre" pour Pathé avec Charles Vanel, "L'Epervier" pour Paramount, "Vivre" d'après la pièce de Hans Muller, "Trois jeunes filles nues" ou "Tempêtes", puis au temps du film parlant, "Record du monde", "L'Anglais tel qu'on le parle" d'après la pièce de Tristan Bernard ou "Vacances" d'après la pièce de René Besson et Georges Fabret.

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]