Robert Bage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Bage est un écrivain britannique. Né le 11 mars 1730 à Darley Abbey, près de Derby, il est décédé à Tamworth, le 1er septembre 1801.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un papetier dont il prend la suite, il crée à Elford une importante manufacture de papier qu'il développe habilement en s'associant avec Erasmus Darwin (1765). Après quelques déboires financiers, et pour compenser cela, il se consacre à la littérature. On lui doit ainsi des romans d'un style vif, réputé pour ses portraits mais dont les questions morales et religieuses furent critiquées.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Hermsprong (1796)
  • Le Mont Heneth (1781)
  • Barham Downs (1784)
  • La Belle Syrienne (1787)
  • James Wallace (1788)
  • l'Homme tel qu'il est (1792)
  • l'Homme tel qu'il n'est pas (1792)


Bibliographie[modifier | modifier le code]

On doit à Walter Scott une biographie sur lui (1833).

  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.201-202
  • Alan Hager, Encyclopedia of British writers , 2009, p.9