Robert Aubin (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Aubin, né le 26 mai 1960 à Trois-Rivières, est un homme politique canadien. Lors de l'élection fédérale du 2 mai 2011, il est élu député de la circonscription de Trois-Rivières sous la bannière du Nouveau Parti démocratique. Depuis le 2 mai 2012, Robert Aubin est président du caucus des députés NPD du Québec. Depuis le 19 avril 2012, Robert Aubin occupe les fonctions de porte-parole adjoint en matière de Transports, Infrastructure et Collectivités au sein de l’opposition officielle. Il siège au Comité permanent des Transports, Infrastructure et Collectivités.

Le 26 mai 2011, il avait été nommé par le chef Jack Layton porte-parole de l'opposition officielle du Canada pour la francophonie[1]. Il prend alors la responsabilité des dossiers de la francophonie canadienne et internationale. Robert Aubin a ainsi travaillé sur tous les dossiers ayant trait, principalement, à la présence du Canada au sein de la Francophonie et aux initiatives qui découlent de cette organisation. Il a également siégé pendant près d'une année au Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes.

Robert Aubin est membre du Comité exécutif de la section canadienne de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie et il fait partie de l'association parlementaire Canada-France et du groupe d'amitié parlementaire Canada-Belgique.

Robert a obtenu un diplôme en géographie de l’Université Laval. Il est aussi titulaire d’un diplôme en musique et en pédagogie de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il a fait une carrière d'enseignant, au Séminaire Saint-Joseph, pendant 25 ans. Il laisse également sa marque dans le milieu culturel par ses participations aux ensembles vocaux Trois Quatre, Vocalys et Les productions de la 42e Rue, pour n’en citer que quelques-uns. Il a siégé sur de nombreux conseils d’administration, notamment ceux de la Fondation des Petits Chanteurs de Trois-Rivières, l’International de l’Art Vocal de Trois-Rivières et le Théâtre l’Eskabel.

Robert a été représentant syndical pendant près de vingt ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cabinet fantôme, sur le site du NPD