Robert Alfred Cloyne Godwin-Austen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Alfred Cloyne Godwin-Austen (-) est un géologue britannique.

Godwin-Austen est le plus vieux fils de Sir Henry E. Austen. Il étudie à l'Oriel College dont il devient professeur en 1830. En 1833 il se marie avec la fille unique du général Sir Henry T. Godwin et il prend le nom additionnel de Godwin. À Oxford il est l'élève de William Buckland et il commence à s'intéresser de près à la géologie. C'est à cette époque qu'il fait la connaissance de Henry De la Beche qu'il assiste pour la création d'une carte géologique des environs de Newton Abbot qui sera inclus dans le levé géologique de Grande-Bretagne. Il écrit aussi un mémoire On the Geology of the South-East of Devonshire -- sur la géologie du sud-ouest du Devonshire.

Son attention se porte ensuite sur les couches rocheuses du Crétacé du comté de Surrey. Plus tard il travaille sur les accumulations superficielles qui bordent la Manche et sur les blocs erratiques de Selsey. En 1855 il présente devant la Geological Society of London son article On the possible Extension of the Coal-Measures beneath the South-Eastern part of England dans lequel il considère, sur des bases théoriques solides, la vraisemblance de l'extension des houillères dans cette région. Dans ce papier il défend aussi l'origine fluviale des vieux grès rouges trouvés en Écosse, Pays de Galles et Angleterre ainsi que les relations entre cette formation géologique et le Dévonien, le Silurien et le Carbonifère.

Il est élu membre de la Royal Society en 1849. La Geological Society of London lui décerne la médaille Wollaston en 1862. Il meurt à Shalford House près de Guildford.

Son fils Henry Haversham Godwin-Austen est aussi géologue.

Source[modifier | modifier le code]