Robert A. Theobald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Theobald.
US-O8 insignia.svg Robert Alfred Theobald
Surnom "Fuzzy"
Naissance 25 janvier 1884
San Francisco, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 13 mai 1957 (à 73 ans)
Boston, Massachusetts,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme United States Department of the Navy Seal.svg United States Navy
Grade US-O8 insignia.svg Vice-amiral
Années de service 1906 – 1945
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Commandement 8e Force

Robert Alfred Theobald né le 25 janvier 1884 à San Francisco, en Californie, et mort le 13 mai 1957 à Boston, Massachusetts est un vice-amiral américain au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à San Francisco, en Californie, Theobald a fréquenté l'Université de Californie en 1902 avant d'entrer dans la Académie navale d'Annapolis, dont il sort diplômé en 1906, et est nommé enseigne en 1908.

Pendant la Première Guerre mondiale, il sert comme officier d'artillerie du cuirassé New York, le fleuron de Battleship Division, qui a servi en 1917-18. Il a reçu une promotion au commandant en septembre 1918.

Theobald a servi comme directeur général de la Naval Postgraduate School entre 1919-21, puis a passé les années 1922 à 1924 au service de Destroyer Command, de la flotte asiatique, avant de retourner à l'école pour servir en tant que commandant en 1924-1927. Il a ensuite passé deux ans en tant que dirigeant du cuirassé West Virginia, avant d'étudier dans la catégorie supérieure de la Naval War College.

En 1930, il a servi comme secrétaire à la planification de la guerre au Département de la Marine des États-Unis, et en tant que membre du comité mixte de planification Army-Navy. En février 1932, il fut promu au grade de capitaine, et a été chef d'état-major dans la flotte du Pacifique, en 1932-1934.

En 1937, il est nommé commandant du cuirassé Nevada, puis a servi en tant que chef d'état-major de l'amiral Claude C. Bloch, le commandant en chef de la Flotte US en 1939. Theobald a rejoint le Conseil général au début de 1940 et a été promu au grade de contre-amiral en juin, servant en tant que commandant de la 3e Division de Croiseur, puis comme commandant du 1er Destroyer Flottille dans la Flotte du Pacifique.

Dans la matinée du 7 décembre 1941, une vingtaine de navires de le 1er Destroyer Flottille étaient amarrés à Pearl Harbor lors de l'attaque des Japonais. Theobald, à partir de son navire amiral temporaire, le bâtiment de soutien logistique Dobbin, a été condamné à fournir un tir anti-aérien, et a envoyé 2 divisiond de destroyers à sortir du port pour établir une patrouille.

Theobald a servi comme commandant de la Flotte du Pacifique de décembre 1941 à mai 1942, avant d'être nommé commandant de la Force Northern Pacific ("Task Force 8") pour des opérations dans la campagne des îles Aléoutiennes. Après avoir subi une mineur défaite contre les forces navales japonaises, y compris la capture japonaise des îles Aléoutiennes à Attu et à Kiska, Theobald a ensuite été remplacé par le contre-amiral Thomas C. Kinkaid.

En janvier 1943, Theobald est nommé commandant du Première District Naval et de la Boston Navy Yard.

Il s'est retiré du service actif en 1945.

Theobald a gagné en notoriété considérable avec son livre sorti en 1954 "The Secret final de Pearl Harbor" qui a accusé l'administration Roosevelt de supprimer des renseignements sur l'attaque afin de mettre les États-Unis dans la guerre.

Le fils de Theobald, Robert Jr. (1910-1989), était également diplômé de l'Académie Navale des États-Unis (1931) et a servi comme capitaine dans la marine américaine.

Le contre-amiral Theobald est décédé à Boston, Massachusetts, le 13 mai 1957.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]