Rob Pilatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pilatus.
Rob Pilatus (à droite) et son compère de Milli Vanilli, Fab Morvan (à gauche), entourent C. Michael Greene, le président des Grammy, lors d'une répétition des Grammy Awards de 1990.

Robert (Rob) Pilatus, né le 8 juin 1965 à New York, États-Unis, et décédé le 2 avril 1998 à Francfort, Allemagne, est un mannequin et un chanteur allemand, membre du duo Milli Vanilli.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les premières années[modifier | modifier le code]

Robert Pilatus est le fils d'un soldat afro-américain et d'une danseuse allemande. Il est né à New York mais il sera abandonné par ses parents, adopté par un couple allemand et élevé à Munich.

Outre le fait d'avoir été abandonné, Robert dit que son enfance a été frustrante et traumatique en raison des différences culturelles profondes. « Mon père adoptif était ingénieur et ma mère femme au foyer », dit-il[1]. « Le problème c'était mon père, qui a maintenant 64 ans. Il ne voulait pas que ses enfants s'habillent bien. Il ne voulait pas que nous regardions la télévision américaine ou les films américains, les bandes dessinées étaient interdites. C'est pour cela que j'étais quelqu'un de solitaire. Tous les autres enfants à l'école avaient le droit de regarder Tarzan ou Lassie alors que cela m'était interdit. J'avais du mal à m'identifier à mes camarades de classe. J'étais différent. Si quelqu'un achetait une veste neuve qui était vraiment belle, j'en avais envie. Mais moi on m'achetait une parka parce cela tient chaud aux reins. Me retrouver le seul noir dans une population blanche, sans pouvoir m'identifier aux autres, c'était pour moi un gros handicap. Il y avait des soldats noirs dans notre entourage, mais je ne parlais pas anglais. Je parlais un très mauvais anglais. Comme j'avais un passeport allemand, je ne pouvais pas aller à l'ambassade américaine pour obtenir des produits américains comme le curl activator[2], la poudre de rasage Magic shave, enfin tous les produits dont j'avais besoin. J'ai du attendre très longtemps pour pouvoir me procurer un peigne pour Afro. Je n'en veux pas à mes parents. Mais bon, ils ne comprenaient pas. »[1]

La rencontre avec Morvan et les débuts de Milli Vanilli[modifier | modifier le code]

Il fait la connaissance de Fab Morvan dans un club de Munich. Les deux jeunes gens se découvrent une passion commune pour la musique et décident de constituer un groupe de Rock/Soul.

Le duo attire l'attention du producteur de musique Frank Farian, qui les engage pour un spectacle musical. Peu de temps après un voyage en Turquie, où, selon la légende, un slogan publicitaire local aurait inspiré le nom du groupe, le duo Milli Vanilli est créé, Morvan et Pilatus devenant pour le public les visages du groupe qui repose en fait sur le talent vocal de Charles Shaw, Johnny Davis (en) et Brad Howell, dont Farian pense qu'ils sont de bons musiciens mais que leur image se vendra mal.

Le premier album de Milli Vanilli s'intitule Girl You Know It's True. En dépit des critiques, la renommée de Milli Vanilli se développe dans le monde entier. L'album recueille cinq hits et quatre no 1 aux États-Unis, Girl You Know It's True, Baby Don't Forget My Number, Blame It On The Rain, et Girl I'm Gonna Miss You. Milli Vanilli obtient le Grammy Award du meilleur nouvel artiste le 22 février 1990 pour cet album qui se vend à plus de cinq millions d'exemplaires.

Mais le duo est bientôt la cible de rumeurs ; on les accuse de chanter en play-back sur scène et de ne pas être les voix enregistrées sur l'album. Shaw avoue la vérité sur Milli Vanilli à un journaliste mais se rétracte après avoir été payé par Farian pour se taire[réf. nécessaire].

Comme Pilatus et Morvan insistent pour que Farian les laisse chanter sur l'album suivant, le producteur révèle la supercherie aux journalistes le 15 novembre 1990, admettant que les voix enregistrées ne sont pas celles de Morvan et Pilatus qui ont été doublés. Milli Vanilli se voit retirer son Grammy Award quatre jours plus tard, et les studios Arista se séparent du groupe et supprime le titre de leur catalogue, faisant de Girl you know it's true l'album le plus populaire qui ait jamais été retiré de la vente. Un tribunal américain reconnaît le droit aux personnes ayant acheté l'album de se faire rembourser.

Farian essaye alors vainement de faire revenir le groupe au premier plan sans Morvan et Pilatus.

La fin[modifier | modifier le code]

Dans les mois qui suivent le scandale, Morvan et Pilatus tournent un film publicitaire pour du chewing gum sans sucre. Le duo commence à chanter en play back sur un air d'opéra. Un annonceur demande, tandis qu'ils chantent en play back, « combien de temps dure le goût du chewing gum sans sucre ? » Le disque commence alors à sauter et l'annonceur répond « jusqu'à ce qu'ils se mettent à chanter tout seuls. »

Rob et Fab s'installent à Los Angeles, où ils signent un contrat avec le groupe Joss Entertainment ; ils sortent un album sous le titre Rob & Fab, dont la plupart des titres sont écrits par Kenny Taylor et Fab Morvan, et chanté par Pilatus et Morvan. Les critiques sont encourageantes mais les problèmes financiers, l'absence de promotion et la mauvaise réputation des chanteurs en font un échec commercial.

Pilatus fait un séjour dans un centre de sevrage pour drogués, puis retourne en Allemagne. Il s'enfonce dans la drogue et meurt d'une overdose accidentelle de médicaments et d'alcool à Francfort le 2 avril 1998. Il repose à Munich au Waldfriedhof.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Milli Vanilli: creating controversy and platinum records - Aldore Collier, Ebony, juillet 1990
  2. Soin pour cheveux africains