Rob Andrew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rob Andrew

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Christopher Robert Andrew
Naissance 18 février 1963
à Richmond (Yorkshire du Nord) (Royaume-Uni)
Taille 1,75 m
Position demi d'ouverture
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1985-1986
1987-1995
1995-1999
Nottingham RFC
London Wasps
Newcastle Falcons
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1985-1997
1989, 1993
Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
71 (396)
13 (40)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
Newcastle Falcons

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Christopher Robert Andrew, né le 18 février 1963 à Richmond, est un joueur de rugby anglais, évoluant au poste de demi d'ouverture.

Il est l'un des joueurs les plus controversés de l'histoire du rugby anglais. Critiqué pour un jeu privilégiant le jeu au pied, et pour un taux de réussite non satisfaisant aux yeux de ses détracteurs, il a même été nommé comme le « pire joueur ayant jamais représenté l'Angleterre » par un ancien capitaine du XV de la Rose[réf. nécessaire]. Cependant, c'est un formidable défenseur et il travaille dur ses points faibles : il deviendra ainsi un des joueurs essentiels de l'ère du capitaine Will Carling à la fin des années 1980 et le début des années 1990.

Pour ses débuts contre la Roumanie, il marque 18 points, un record pour sa première sélection. Bien qu'il soit l'ouvreur titulaire jusqu'à la Coupe du monde de rugby 1987, il n'y dispute que 2 matchs dont l'un en tant que remplaçant.

En automne 1988, bien qu'il soit pressenti pour devenir capitaine du XV anglais, Will Carling lui est préféré. Celui-ci commence par une grande victoire contre l'équipe d'Australie à Twickenham.

En 1989, après une première désillusion à la suite de sa non-sélection pour les Lions, il fait finalement partie de la tournée en Australie en remplaçant d'un blessé. Après une première défaite, il participe grandement à la victoire dans le second par son jeu au pied qui éloigne la menace Michael Lynagh. La victoire 19-18 dans le 3e donne la victoire dans la série et un nouveau prestige en Angleterre. Lors du Tournoi des Cinq Nations suivant, en 1990, le Grand Chelem se joue lors du dernier match entre les 2 prétendants à la victoire à Murrayfield. Finalement le XV écossais de Gavin Hastings remporte le match et le grand chelem.

L'Angleterre prend sa revanche avec deux grands chelems lors des 2 éditions suivantes. Entre temps, la Coupe du monde de rugby 1991 se déroule en partie à domicile. Bien que favoris, les anglais y perdent leur premier match contre les Blacks. Cependant, ils atteignent la finale, battus par les Australiens de Nick Farr-Jones.

Malgré la perte de sa place d'ouvreur en Angleterre, il fait à nouveau partie du squad des Lions en 1993 en Nouvelle-Zélande où il dispute 2 nouveaux tests pour une défaite dans la série par 2 à 1. Il devient ensuite le buteur titulaire du XV anglais après avoir beaucoup travaillé sur sa technique. Il prouve immédiatement ses nouvelles qualités lors d'une tournée en Afrique du Sud où il marque 27 points lors du premier test victorieux contre les Boks à Pretoria. Le tournoi 1995 voit l'Angleterre renouer avec le grand chelem. La Coupe du monde qui suit en Afrique du Sud voit les anglais échouer en demi-finale, assommés par les Blacks d'un certain Jonah Lomu.

Il ne rejouera avec le XV anglais qu'une seule fois 2 ans plus tard lors d'un match du tournoi contre les Gallois.

Finalement, lorsqu'il prend sa retraite internationale, il détient un grand nombre de records, comme le record de points marqués par un anglais en test match, le record du monde de drops marqués (21) en test match, le record du nombre de points marqués dans un test match (30, record partagé avec Didier Camberabero) et dans un match du tournoi des 5 nations (24, en 1995).

En 1991, il effectuera une saison à l'ouverture au Stade toulousain.

Plus tard, il a pris en mains les destinées de son club de Newcastle Falcons le conduisant à un titre de champion en 1998. Il devient également le mentor de Jonny Wilkinson qui le dépossédera en 2003 de son record de point marqués pour le XV anglais.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]