Riyadi Club Beyrouth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Riyadi Club Beyrouth
Logo du club
Généralités
Date de fondation 1934
Couleurs Jaune et bleu
Salle
Siège Beyrouth
Président Hisham Jaroudi
Entraîneur Fouad Abou Chakra
Site web Site officiel du club
Maillots
 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Le Riyadi Club Beyrouth (ou Sporting رياضي) est club libanais de sport. Il est surtout connu pour son équipe de basket-ball. Créé en 1945, l'équipe est devenue un club majeur du Liban. Le club représente le quartier sunnite de Manara à Beyrouth. Le club appartient à la famille Hariri, il est ainsi proche du Courant du Futur. L'équipe a un grand succès auprès des libanais musulmans, surtout chez les sunnites.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1947, Sporting joue son premier match international. L'adversaire est le club turc Galatasaray SK, il perd sur le petit score de 33 à 39. De 1975 à 1990, le Liban connaît sa guerre civile. Le sport, tout comme le reste, est obligé de cesser ses activités. Le Sporting avait été jusque là le meilleur club au Liban, il avait été le champion des saisons suivantes : 1949-1950, 1950-1951, 1951-1952, 1952-1953, 1953-1954, 1955-1956, 1956-1957, 1957-1958, 1958-1959, 1959-1960, 1967-1968, 1970-1971, 1972-1973.

En 1993, après la guerre, Sporting remporte la saison 1992-1993. S'ensuivront les saisons 1994-1995, 1996-1997.

En 1998, Sporting finit à la troisième place du Championnat d'Asie de basket-ball des clubs champions, après avoir gagné le Championnat Ouest-Asiatique de basket-ball.

Suite au succès de Sagesse et à la montée des autres club libanais (Antranik, Blue Stars, Champville, Anibal, Feytroun, Moutahed), Sporting a dû attendre la saison 2004-2005 pour voir sa 17e victoire, la première depuis 1997.

En 2005-2006, Sporting a remporté le championnat en battant Sagesse en finale. En 2006-2007 et en 2007-2008, le Sporting conserve tant son titre en championnat qu'en coupe.

En 2011, le Riyadi remporte le championnat d'Asie des clubs de Basket-ball pour la première fois de son histoire.

Équipe de basket-ball[modifier | modifier le code]

Sporting a possédé dans le passé un très bon effectif, notamment avec l'américain Tony Madison (30,4 points, 7,4 passes décisives et 2,2 interceptions) (parti depuis en Arabie saoudite), l'Américano-libanais Joseph Vogel (16,6 points et 9,5 rebonds) et l'égyptien Ismaël Ahmad (19,4 points, 11,1 rebonds et 6,7 passes décisives).

Après 2004, Riyadi recrute à coup de salaires élevés de jeunes joueurs libanais prometteurs comme Rami Akiki, Tawbeh, el turk, Mazen Mneimneh, Ali Mahmoud ... De 2005 à 2010, l'équipe gagne cinq coupes des clubs arabes, mais échoue à remporter la coupe d'Asie des clubs champions, finissant à la troisième place à trois reprises. En 2011, le club remporte ce trophée en triomphant du tenant du titre, le club iranien de Mahram Téhéran, sur le score de 91 à 82[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « FIBA Asia - Thrilla in Manila Part II: Riyadi down Mahram again, this time in final », sur fiba.com,‎ 5 juin 2011 (consulté le 5 juin 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]