Tone-gawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rivière Tone)
Aller à : navigation, rechercher
Tone-gawa
(Bando Taro)
Vue aérienne de la Tone-gawa dans la plaine de Kantō au niveau de la ville de Narita.
Vue aérienne de la Tone-gawa dans la plaine de Kantō au niveau de la ville de Narita.
Carte du bassin versant de la Tone-gawa.
Carte du bassin versant de la Tone-gawa.
Caractéristiques
Longueur 322 km
Bassin 16 840 km2
Bassin collecteur Océan Pacifique
Débit moyen 256 m3/s (Chōshi)
Cours
Source Mont Ōminakami
· Localisation Préfecture de Gunma
· Altitude 1 831 m
Embouchure Océan Pacifique
· Localisation Préfectures de Chiba et d'Ibaraki
· Altitude 0 m
· Coordonnées 35° 44′ 56″ N 140° 51′ 11″ E / 35.7488, 140.8531 (Embouchure - Tone-gawa)  
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon
Région Kantō
Régions traversées Plaine de Kantō

La Tone-gawa (利根川, Tonegawa?), surnommée Bando Taro (坂東太郎, Bandō Tarō?), est un fleuve du Japon prenant sa source dans les Alpes japonaises sur l'île de Honshū, traversant la plaine de Kantō en direction de l'est et se jetant dans l'océan Pacifique juste au nord du cap Inubō.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Tone-gawa prend sa source dans le centre de l'île de Honshū, dans les Alpes japonaises, au mont Ōminakami, à 1 831 mètres d'altitude. Elle suit un cours orienté vers l'est-sud-est, traverse la plaine de Kantō au nord de l'agglomération de Tokyo et je jette dans l'océan Pacifique après 322 kilomètres.

La Edo-gawa qui se dirige vers le sud en direction de Tōkyō naît d'une diffluence de la Tone-gawa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant sa stabilisation par des aménagements, le cours de la Tone-gawa était changeant, divagant dans la plaine de Kantō. Ainsi, la rivière se jetait dans la baie de Tokyo au niveau de l'actuel port de Tokyo. À partir du XVIIe siècle, des travaux sont entrepris pour fixer son cours, la région devenant le nouveau centre politique du Japon. Depuis l'ère Meiji, la rivière se dirige vers l'est, coupant le cours des rivières Watarase et Kinu qui constituent depuis deux affluents.

Cours de la Tone-gawa au XVIe siècle.
Cours de la Tone-gawa au XXe siècle.
Vue aérienne de l'embouchure de la Tone-gawa juste au nord du cap Inubō (sur la droite).

Référence[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :