Rivière Nicolet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolet (homonymie).
Rivière Nicolet
Marc-Aurèle de Foy Suzor-CotéLa rivière Nicolet, Arthabaska
Marc-Aurèle de Foy Suzor-Coté
La rivière Nicolet, Arthabaska
Caractéristiques
Longueur 137 km [1]
Bassin 3 380 km2 [1]
Bassin collecteur Fleuve Saint-Laurent
Débit moyen 74 m3/s (Embouchure) [2]
Cours
Source Lac Nicolet
· Localisation Saints-Martyrs-Canadiens (Québec)
· Altitude 350 m
· Coordonnées 45° 49′ 15″ N 71° 35′ 27″ O / 45.82085, -71.590734 (Source - Rivière Nicolet)  
Confluence Lac Saint-Pierre
· Localisation Nicolet (Québec)
· Altitude 0 m
· Coordonnées 46° 15′ 18″ N 72° 39′ 09″ O / 46.255, -72.6525 (Confluence - Rivière Nicolet)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Rivière Nicolet Sud-Ouest
· Rive droite Rivière Bulstrode
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Principales villes Nicolet, Victoriaville

La rivière Nicolet est un affluent du fleuve Saint-Laurent au Québec sur sa rive sud. Elle se jette plus précisément au lac Saint-Pierre. Elle est nommée en l'honneur du pionnier Jean Nicolet.

Elle a plusieurs confluents dont la rivière Bulstrode et la rivière Nicolet-Sud-Ouest. Son bassin hydrographique passe principalement dans la région Centre-du-Québec quoique la Nicolet-Sud-Ouest prend sa source en Estrie. La ville de Nicolet est près de son embouchure.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La rivière fut initialement baptisée rivière Du Pont par Samuel de Champlain en 1609 pour honoré son ami François Gravé, sieur du Pont[3]. Elle a aussi porté le nom de rivière du Gast, en l'honneur de Pierre Dugua de Mons (général de la Nouvelle-France) et rivière Monet, en l'honneur de Pierre Monet, sieur de Moras[3]. Quant à son nom actuel, elle le doit à l'explorateur Jean Nicolet[3]. Elles porta aussi le nom des premier seigneurs de Nicolet, soit Laubia et Cressé[3]. Les Abénaquis la nomme Pithiganitekw, ce qui signifie « rivière de l'entrée », au fait qu'elle se jette près de l'émissaire du lac Saint-Pierre[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cours[modifier | modifier le code]

La rivière Nicolet débute son cours de 137 km à une altitude d'environ 350 m dans le lac Nicolet, à Saints-Martyrs-Canadiens[1]. Elle coule ensuite en direction nord-ouest jusqu'à Nicolet où elle se jette dans le lac Saint-Pierre[1].

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La rivière Nicolet Sud-Ouest, l'un des affluent de la Nicolet à Kingsey Falls

Son bassin hydrographique a une superficie de 3 380 km2[1]. Son module est de 79 m3/s[2]. Ses principaux affluents sont, d'amont à l'aval, les rivières des Vases, des Pins, des Rosiers, Bulstrode et Nicolet Sud-Ouest[2]. Cette dernière, qui rejoint la Nicolet à 5 km, draine la moitié du bassin[1]. Le bassin comprend 40 lacs[2], dont les plus importants sont le lac Nicolet (401 ha), les Trois Lacs (225 ha) et le réservoir Beaudet (88 ha)[1].

Géologie[modifier | modifier le code]

La partie en amont de Saint-Léonard-d'Aston fait partie des Appalaches. Le sous-sol est composé de roches sédimentaires plissées et métamorphosées (schiste, ardoise et grès), de roches volcaniques (basalte) et de roches ultramafiques (Serpentine et amiante)[4]. Quant à la section en aval de Saint-Léonard-d'Aston elle est composée de roches sédimentaires (schiste, dolomie, calcaire, grès) en strates horizontales de la plate-forme du Saint-Laurent[4].

Les dépôts meubles du Quaternaire des basses-terres du Saint-Laurent sont composées d'argile, de sable et de gravier provenant du retrait de la mer de Champlain et de tourbières[4]. Le secteur des Appalaches est composé de tills provenant du retrait des glaciers et de dépôts fluvioglaciaire composées de sable et de gravier[4].

Population[modifier | modifier le code]

Le bassin était habité par 96 665 habitants en 2003[5]. Le territoire est compris dans 37 municipalités. Les principales villes du bassin sont Victoriaville (39 799 habitants), Nicolet (7 963 habitants) et Asbestos (6 627 habitants)[5].

Milieu naturel[modifier | modifier le code]

Rivière Nicolet à Sainte-Monique

Environ 43 % du territoire du bassin est recouvert de forêt[6]. Celle-ci est composée de 65 % de forêt de feuillus, 27 % de forêt mixte et de 8 % de forêt de conifères[6].

Les principales espèces de poissons servant à la pêche sportive sont l'omble de fontaine (Salvelinus fontinalis), la truite brune (Salmo trutta) et la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss)[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Ghazal, Dumoulin et Lussier 2006, p. 20
  2. a, b, c et d « COPERNIC - Son bassin versant », sur Corporation pour la promotion de l’environnement de la rivière Nicolet (consulté le 3 mars 2011)
  3. a, b, c, d et e Gouvernement du Québec, « Rivière Nicolet », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de toponymie (consulté le 2 mars 2011)
  4. a, b, c et d Ghazal, Dumoulin et Lussier 2006, p. 24
  5. a et b Ghazal, Dumoulin et Lussier 2006, p. 74–77
  6. a et b Ghazal, Dumoulin et Lussier 2006, p. 122–124
  7. « Les Poissons de la rivière Nicolet », sur Corporation de gestion des rivières des Bois-Francs (consulté le 5 mars 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Carline Ghazal, Sonia Dumoulin et Marie-Christine Lussier, Portrait de l'environnement du bassin versant de la rivière Nicolet, Corporation de gestion des rivières des Bois-Francs,‎ 2006, 173 p. (ISBN 978-2-9809436-0-7, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]