Rivière Hillsborough

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rivière Hillsborough
Image illustrative de l'article Rivière Hillsborough
Caractéristiques
Longueur 45 km
Bassin ?
Bassin collecteur port de Charlottetown
Débit moyen ?
Cours
Source Head of Hillsborough
· Coordonnées 46° 22′ 00″ N 62° 47′ 00″ E / 46.3667, 62.7833 (Source - Rivière Hillsborough)  
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Régions traversées Île-du-Prince-Édouard

La rivière Hillsborough, aussi connue comme East River, est une rivière canadienne dans le nord-est du comté de Queens, sur l'Île-du-Prince-Édouard.

En 1997, la rivière Hillsborough a été inscrite au réseau des rivières du patrimoine canadien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bataille de Port-la-Joye[modifier | modifier le code]

Après le Siège de Louisbourg (1745) durant la Troisième Guerre intercoloniale, les attaquants de la Nouvelle-Angleterre capturèrent l'Île Saint-Jean (Île-du-Prince-Édouard). Les attaquants de la Nouvelle-Angleterre avaient deux vaisseaux de guerre et 200 soldats cantonnés à Port-La-Joye[1]. Pour reprendre l'Acadie, Ramezay fut envoyé de Québec à la région pour rejoindre les forces avec l'Expédition du duc d'Anville[2]. En arrivant à Chignecto, il envoya (l'officier français Charles Deschamps de Boishébert à l'Île Saint-Jean en reconnaissance pour évaluer la grosseur de l'armée de la Nouvelle-Angleterre[3]. Quand Boishebert fut revenu, Ramezay envoya Joseph-Michel Legardeur de Croisille et de Montesson avec plus de 500 hommes, dont 200 d'entre eux étaient des Micmacs, à Port-La-Joye[4]. En juillet 1746, la bataille eut lieu près de Northeast River (Rivière Hillsborough)[1]. Montesson et ses troupes tuèrent ou emprisonnèrent 40 hommes de la Nouvelle-Angleterre. Montesson fut recommandé pour s'être distingué dans son premier commandement indépendant[5].

D'après le recensement de 1752, les Acadiens arrivèrent à la rivière Nord-Est, Ile St. Jean (aujourd'hui la rivière Hillsborough) en 1750. L'influent acadien Joseph-Nicolas Gautier dit Ballair et sa famille déménagèrent de Annapolis Royal, Nouvelle-Écosse à la rivière Nord-Est (Hillsborough) à l'endroit où est Scotchfort[6].

Par ailleurs, la famille de Jean Pitre et plusieurs personnes de la famille Henry arrivèrent de Maitland (Nouvelle-Écosse) dans le comté de Hants lors de l'exode des Acadiens pour échapper aux hostilités après l'arrivée des protestants en Nouvelle-Écosse et les pouvoirs établis à Halifax (1749). Toute la communauté d'acadiens mourut durant la Guerre de la Conquête dans la déportation des Acadiens (1758). Ils furent déportés sur le navire Duke William, qui coula dans la Manche. Le naufrage du Duke William est l'un des plus grands désastres marins dans l'histoire canadienne (mesuré dans le nombre de Canadiens décédés)[7].

Rivières et autoroutes[modifier | modifier le code]

De sa source près du hameau agricole de Head of Hillsborough dans la partie nord-est du comté, la rivière coule vers le sud-ouest, devenant un estuaire à Mount Stewart et graduellement s'élargit de plusieurs douzaines de mètres à environ un km à son embouchure du port de Charlottetown. La longueur de la rivière est d'environ 45 km, avec 12 km qui sont un estuaire.

La rivière était la 27e au Canada et la première à l'Île-du-Prince-Édouard à être nommée au réseau des rivières du patrimoine canadien. L'estuaire de la rivière est en face de communautés héritages et agricoles, des digues acadiennes, des chantiers navals historiques et le quai de Charlottetown (où les Pères de la Confédération débarquèrent). La partie d'eau douce de la rivière coule à travers une forêt antique et des régions agricoles, ainsi que plusieurs marécages. La rivière pendant que l'eau est encore douce, ressemble à un ruisseau dans les autres provinces du Canada.

Un pont fut construit par le Chemin de fer de l'Île-du-Prince-Édouard entre Charlottetown et Southport au-dessus de la large rivière (pont de la rivière Hillsborough(, un des plus longs ponts pour le chemin de fer dans l'est du Canada, ainsi qu'un des plus longs ponts de chemin de fer à voie étroite au monde. Par ailleurs, il y a un plus petit pont à Mount Stewart.

Le pont moderne pour l'autoroute fut construit adjacent au pont de chemin de fer entre Charlottetown et Southport en 1962 et fut modernisé et allongé en 1995. Des ponts d'autoroutes additionnelles traversent la rivière à Mount Stewart et en différents endroits en amont de Mount Stewart.

La rivière est hôte de plusieurs activités récréationnelles ainsi que la pêche de palourdes et des huîtres. La rivière souffre de niveaux excessifs de nitrate et la vase coule aux fermes et les zones de développement.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Havey. The French régime in Prince Edward Island, p. 119 See book
  2. Historical Biographies, Nova Scotia: Charles des Champs de BoishAŠbert (1729-1797)
  3. Boishebert Canadian Biography On Line
  4. John Clarence Webster's, "Memorial on Behalf of Sieur de Boishebert" (Saint John: Historical Studies No. 4, Publications of the New Brunswick Museum, 1942) at p. 11.
  5. http://www.biographi.ca/009004-119.01-e.php?BioId=36129
  6. Dictionary of Canadian Biography Online. Vol. 3.
  7. Shawn Scott and Tod Scott. Noel Doiron and the East Hants Acadians. The Royal Nova Scotia Historical Society: The Journal, 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]