Rivalité Federer-Nadal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roger Federer et Rafael Nadal. Roger Federer et Rafael Nadal.
Roger Federer et Rafael Nadal.
Logos respectifs de Roger Federer et de Rafael Nadal. Logos respectifs de Roger Federer et de Rafael Nadal.
Logos respectifs de Roger Federer et de Rafael Nadal.

Roger Federer et Rafael Nadal sont des joueurs de tennis professionnels engagés dans une rivalité considérée par certains comme étant la plus importante de l'histoire du tennis[1],[2],[3]. Entre juillet 2005 et août 2009, ces deux joueurs sont restés classés sans interruption dans le top 2 au classement ATP et 20 de leurs 32 matchs ont été des finales, dont 8 en Grand Chelem, un record[4].

Depuis 2008, la poussée de Novak Djokovic jusqu'à la place de numéro 2 en 2010 et 1 mondial en 2011 et la quasi-stabilité d'Andy Murray à la quatrième place ainsi que ses incursions à la 3e et 2e place mondial en 2009 ont incité les journalistes à étendre cette rivalité à un Big Four[5],[6],[7],[8].

Sommaire

Bilan des confrontations[modifier | modifier le code]

Sur leurs 33 face-à-face en simple, Nadal mène 23-10[9]. Hormis leurs confrontations sur terre battue, la surface de prédilection de Rafael Nadal où il mène 13-2 face au Suisse, le score est de 10-8 en faveur de l'Espagnol sur les autres surfaces (9-6 sur surfaces dures pour Nadal, 2-1 sur gazon pour Federer). À titre de comparaison, Rafael Nadal et Novak Djokovic se sont rencontrés 42 fois, ce qui est le record du nombre de confrontations chez les hommes. Chez les dames Chrissie Evert et Martina Navrátilová se sont rencontrées 80 fois.

Avant eux, un duel helvéto-espagnol avait marqué les esprits, lorsqu'aux Jeux olympiques de 1992, à Barcelone, en Espagne, le Suisse Marc Rosset avait arraché la médaille d'or en 5 sets au Barcelonais Jordi Arrese.

Entre juillet 2005 et mars 2011, ils sont restés classés aux deux premières places mondiales (seuls Novak Djokovic et Andy Murray ont passé respectivement 28 et 4 semaines à la 2e place mondiale durant ce laps de temps) et sont les premiers joueurs de l'histoire à avoir occupé ces places durant 5 années consécutives. Federer a été classé no 1 mondial pendant une durée record de 237 semaines consécutives à compter de février 2004. Nadal, qui a 5 ans de moins, accéda à la seconde place mondiale en juillet 2005 et l'occupa pour une durée record de 160 semaines consécutives avant de surpasser Federer et de devenir pour la première fois numéro 1 mondial en août 2008[10]. Le 6 juillet 2009 grâce à sa victoire à Wimbledon, Federer occupa de nouveau la 1re place aux dépens de Nadal qui était redescendu à la 2e. Depuis le 6 juin 2010 et sa victoire au tournoi de Roland-Garros 2010, Nadal est redevenu numéro 1 mondial. Le 4 juillet 2011, Nadal perd sa première place mondiale au profit de Novak Djokovic, à la suite de la victoire de ce dernier en finale de Wimbledon face à Nadal. C'est la première fois depuis l'accession de Federer à la première place mondiale en février 2004 que ce classement n'est détenu ni par Federer ni par Nadal.

Étant donné que les tableaux des tournois sont fondés sur le classement des participants, 20 de leurs matchs ont été des finales, dont 8 en Grand Chelem, un record[4]. De 2006 à 2008, ils ont joué chaque finale à Roland-Garros et Wimbledon, puis ils se sont également rencontrés lors de la finale de l'Open d'Australie 2009 et celle de Roland-Garros 2011. Nadal a remporté six de ces huit matchs, perdant les deux premiers Wimbledon. Trois de ces matchs furent joués en 5 sets (Wimbledon en 2007 et 2008, Open d'Australie 2009) et la finale de Wimbledon 2008 est considérée comme l'un des plus grands matchs de l'histoire par de nombreux spécialistes[11],[12],[13],[14]. Ils se sont également affrontés lors de 8 finales en Masters 1000, ce qui est un record ; la finale du Masters de Rome 2006 dura 5 heures et autant de sets, remporté par Nadal, et dans lequel Federer a eu 2 balles de match dans le dernier set ; ce Masters manque d'ailleurs toujours à son palmarès. Pour remporter la finale du Masters de Miami 2005, Federer remonta un handicap de 2 sets à 0 mais Rafael Nadal prend sa revanche 6 ans plus tard avec une victoire nette en 2 sets (6-3, 6-2). À Roland-Garros en 2006, Federer convertit 1 balle de break sur 17, soit seulement 5 % de réussite. Il ne se sont rencontrés qu'une seule fois en dehors des Grands Chelems, Masters 1000 ou ATP World Tour Finals car au vu de leur niveau ils ne participent que très peu aux tournois inférieurs. Ils se sont rencontrés plus souvent sur terre battue. Au total des rencontres, Nadal mène de 142 points (3304 points à 3162).

Liste des rencontres[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Vainqueur
(+ classement)
Vaincu
(+ classement)
Drap. Lieu Tournoi Date Tour Score Surface Durée Drapeau : Espagne / Drapeau : Suisse
33 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 6 Drapeau : Australie Australie G. C. Open d'Australie janvier 2014 Demie 3 sets : 7-64, 6-3, 6-3 Dur (ext.) h 24 23 / 10
32 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 7 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Masters novembre 2013 Demie 2 sets : 7-5, 6-3 Dur (int.) h 19 22 / 10
31 Rafael Nadal no 3 Roger Federer no 5 Drapeau : États-Unis États-Unis Masters de Cincinnati août 2013 Quarts 3 sets : 5-7, 6-4, 6-3 Dur (ext.) h 12 21 / 10
30 Rafael Nadal no 5 Roger Federer no 3 Drapeau : Italie Italie Masters de Rome mai 2013 Finale 2 sets : 6-1, 6-3 Terre battue h 7 20 / 10
29 Rafael Nadal no 5 Roger Federer no 2 Drapeau : États-Unis États-Unis Masters d'Indian Wells mars 2013 Quarts 2 sets : 6-4, 6-2 Dur (ext.) h 24 19 / 10
28 Roger Federer no 3 Rafael Nadal no 2 Drapeau : États-Unis États-Unis Masters d'Indian Wells mars 2012 Demie 2 sets : 6-3, 6-4 Dur (ext.) h 31 18 / 10
27 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 3 Drapeau : Australie Australie G. C. Open d'Australie janvier 2012 Demie 4 sets : 65-7, 6-2, 7-65, 6-4 Dur (ext.) h 42 18 / 9
26 Roger Federer no 4 Rafael Nadal no 2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Masters novembre 2011 Poule 2 sets : 6-3, 6-0 Dur (int.) h 1 17 / 9
25 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 3 Drapeau : France France G. C. Roland-Garros juin 2011 Finale 4 sets : 7-5, 7-63, 5-7, 6-1 Terre battue h 39 17 / 8
24 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 3 Drapeau : Espagne Espagne Masters de Madrid mai 2011 Demie 3 sets : 5-7, 6-1, 6-3 Terre battue h 36 16 / 8
23 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 3 Drapeau : États-Unis États-Unis Masters de Miami mars 2011 Demie 2 sets : 6-3, 6-2 Dur h 18 15 / 8
22 Roger Federer no 2 Rafael Nadal no 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Masters novembre 2010 Finale 3 sets : 6-3, 3-6, 6-1 Dur (int.) h 37 14 / 8
21 Rafael Nadal no 3 Roger Federer no 1 Drapeau : Espagne Espagne Masters de Madrid mai 2010 Finale 2 sets : 6-4, 7-65 Terre battue h 10 14 / 7
20 Roger Federer no 2 Rafael Nadal no 1 Drapeau : Espagne Espagne Masters de Madrid mai 2009 Finale 2 sets : 6-4, 6-4 Terre battue h 26 13 / 7
19 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 2 Drapeau : Australie Australie G. C. Open d'Australie janvier 2009 Finale 5 sets : 7-5, 3-6, 7-63, 3-6, 6-2 Dur h 23 13 / 6
18 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni G. C. Wimbledon juillet 2008 Finale 5 sets : 6-4, 6-4, 65-7, 68-7, 9-7 Gazon h 48 12 / 6
17 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : France France G. C. Roland-Garros juin 2008 Finale 3 sets : 6-1, 6-3, 6-0 Terre battue h 48 11 / 6
16 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Allemagne Allemagne Masters de Hambourg mai 2008 Finale 3 sets : 7-5, 63-7, 6-3 Terre battue h 52 10 / 6
15 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Monaco Monaco Masters de Monte-Carlo avril 2008 Finale 2 sets : 7-5, 7-5 Terre battue h 43 9 / 6
14 Roger Federer no 1 Rafael Nadal no 2 Drapeau : République populaire de Chine Chine Masters novembre 2007 Demie 2 sets : 6-4, 6-1 Dur (int.) h 59 8 / 6
13 Roger Federer no 1 Rafael Nadal no 2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni G. C. Wimbledon juillet 2007 Finale 5 sets : 7-67, 4-6, 7-63, 2-6, 6-2 Gazon h 45 8 / 5
12 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : France France G. C. Roland-Garros juin 2007 Finale 4 sets : 6-3, 4-6, 6-3, 6-4 Terre battue h 10 8 / 4
11 Roger Federer no 1 Rafael Nadal no 2 Drapeau : Allemagne Allemagne Masters de Hambourg mai 2007 Finale 3 sets : 2-6, 6-2, 6-0 Terre battue h 55 7 / 4
10 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Monaco Monaco Masters de Monte-Carlo avril 2007 Finale 2 sets : 6-4, 6-4 Terre battue h 35 7 / 3
9 Roger Federer no 1 Rafael Nadal no 2 Drapeau : République populaire de Chine Chine Masters novembre 2006 Demie 2 sets : 6-4, 7-5 Dur (int.) h 53 6 / 3
8 Roger Federer no 1 Rafael Nadal no 2 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni G. C. Wimbledon juillet 2006 Finale 4 sets : 6-0, 7-65, 62-7, 6-3 Gazon h 58 6 / 2
7 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : France France G. C. Roland-Garros juin 2006 Finale 4 sets : 1-6, 6-1, 6-4, 7-64 Terre battue h 2 6 / 1
6 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Italie Italie Masters de Rome mai 2006 Finale 5 sets : 6-7, 7-6(5), 6-4, 2-6, 7-6(5) Terre battue h 5 5 / 1
5 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Monaco Monaco Masters de Monte-Carlo avril 2006 Finale 4 sets : 6-2, 62-7, 6-3, 7-6(5) Terre battue h 50 4 / 1
4 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis Dubai février 2006 Finale 3 sets : 2-6, 6-4, 6-4 Dur h 53 3 / 1
3 Rafael Nadal no 5 Roger Federer no 1 Drapeau : France France G. C. Roland-Garros mai 2005 Demie 4 sets : 6-3, 4-6, 6-4, 6-3 Terre battue h 47 2 / 1
2 Roger Federer no 1 Rafael Nadal no 31 Drapeau : États-Unis États-Unis Masters de Miami mars 2005 Finale 5 sets : 2-6, 64-7, 7-65, 6-3, 6-1 Dur h 43 1 / 1
1 Rafael Nadal no 34 Roger Federer no 1 Drapeau : États-Unis États-Unis Masters de Miami mars 2004 1/16 2 sets : 6-3, 6-3 Dur h 10 1 / 0
  • Exhibition
Vainqueur
(+ classement)
Vaincu
(+ classement)
Drap. Pays Lieu Date Tour Score Surface Durée Drapeau : Espagne / Drapeau : Suisse
7 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 3 Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis Abu Dhabi janvier 2012 Petite finale 6-1, 7-5 Dur h 5 / 2
6 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 2 Drapeau : États-Unis États-Unis Eugene mars 2011 Exhibition 7-5 Dur h 4 / 2
5 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 2 Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis Abu Dhabi janvier 2011 Finale 7-6, 7-6 Dur h 3 / 2
4 Rafael Nadal no 1 Roger Federer no 2 Drapeau : Espagne Espagne Madrid décembre 2010 Exhibition 7-6, 4-6, 6-1 Dur (int.) h 2 / 2
3 Roger Federer no 2 Rafael Nadal no 1 Drapeau : Suisse Suisse Zurich décembre 2010 Exhibition 4-6, 6-3, 6-3 Dur (int.) h 1 / 2
2 Rafael Nadal no 2 Roger Federer no 1 Drapeau : Espagne Espagne Palma de Majorque mai 2007 Exhibition 7-5, 4-6, 7-610 Gazon Terre battue h 1 / 1
1 Roger Federer no 1 Rafael Nadal no 2 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Séoul novembre 2006 Exhibition 6-3, 3-6, 6-3 Dur (int.) h 0 / 1

En double[modifier | modifier le code]

Vainqueurs
(+ classement)
Vaincus
(+ classement)
Drap. Lieu Tournoi Date Tour Score Surface Durée Drapeau : Espagne / Drapeau : Suisse
3 Roger Federer no 2 / Stanislas Wawrinka Rafael Nadal no 1 / Marc López Drapeau : États-Unis États-Unis Masters d'Indian Wells mars 2011 Demie 7-5, 6-3 Dur h 2 / 1
2 Rafael Nadal no 2 / Carlos Moyà Roger Federer no 1 / Stanislas Wawrinka Drapeau : Italie Italie Masters de Rome mai 2007 1/32 6-4, 7-65 Terre battue h 2 / 0
1 Rafael Nadal no 36 / Tommy Robredo Roger Federer no 1 / Yves Allegro Drapeau : États-Unis États-Unis Masters d'Indian Wells mars 2004 1/8 5-7, 6-4, 6-3 Dur h 1 / 0
  • Exhibition
Vainqueurs
(+ classement)
Vaincus
(+ classement)
Drap. Lieu Date Tour Score Surface Durée Drapeau : Espagne / Drapeau : Suisse
1 Roger Federer no 1 / Pete Sampras Rafael Nadal no 2 / Andre Agassi Drapeau : États-Unis Indian Wells mars 2010 Exhibition 8-6 Dur h 0 / 1

Tableau comparatif[modifier | modifier le code]

Dernière mise à jour, le 24 janvier 2014 à l'issue de leur rencontre en demi-finale de l'Open d'Australie 2014.

Confrontation Rafael Nadal Roger Federer Total
terre battue 13 2 15
gazon 1 2 3
moquette 0 0 0
dur 9 6 15
dur outdoor 8 2 10
dur en salle 1 4 5
Surface rapide (Dur/Gazon/Moquette) 10 8 18
outdoor 22 6 28
en salle 1 4 5
Grand Chelem 9 2 11
Masters 1 4 5
Masters 1000 12 4 16
500 series 1 0 1
250 series 0 0 0
Finale de Grand Chelem 6 2 8
Finale de Masters 1000 7 3 10
Finale 14 6 20
Match en 2 sets gagnants 12 7 19
Match en 3 sets gagnants 11 3 14
Victoire en 5 sets 3 2 5
Victoire en 3 sets (match en 5 sets) 2 0 2
Victoire en 2 sets gagnants 8 5 13
Remontée de 1 set à 0 (match en 3 sets) 2 1 3
Remontée de 2 sets à 0 (match en 5 sets) 0 1 1
Victoire en sauvant des balles de match* 1 (2 BdM) 0 1
Victoires d'affilée* 5 (× 3) 2 -
Tie-break remporté* 10 10 20
6-0 remporté 1 3 4
Exhibition 5 2 7
Double 2 1 3
2004 1 0 1
2005 1 1 2
2006 4 2 6
2007 2 3 5
2008 4 0 4
2009 1 1 2
2010 1 1 2
2011 3 1 4
2012 1 1 2
2013 4 0 4
2014 1 0 1
Espagne 2 1 3
Suisse 0 0 0

Dur / Gazon (indoor/outdoor) :

Confrontation Rafael Nadal Roger Federer Total
outdoor 9 4 13
indoor 1 4 5
Grand Chelem 4 2 5
Masters 1 4 5
Masters 1000 4 2 6
500 series 1 0 1
Finale de Grand Chelem 2 2 4
Finale de Masters 0 1 1
Finale de Masters 1000 0 1 1
Finale 500 series 1 0 1
Finale 3 4 7
2004 1 0 1
2005 0 1 1
2006 1 2 3
2007 0 1 1
2008 1 0 1
2009 1 0 1
2010 1 1 2
2011 1 1 2
2012 1 1 2
2013 3 0 3
2014 1 0 1

Terre battue :

Confrontation Rafael Nadal Roger Federer Total
outdoor 13 2 15
Grand Chelem 5 0 5
Masters 1000 8 2 10
Finale de Grand Chelem 4 0 4
Finale de Masters 1000 7 2 9
Finale 11 2 13
2005 1 0 1
2006 3 0 3
2007 2 1 3
2008 3 0 3
2009 0 1 1
2010 1 0 1
2011 2 0 2
2013 1 0 1

Rencontres officielles[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

01 : Masters de Miami 2004[modifier | modifier le code]

Première rencontre et victoire surprise de Nadal, 17 ans et 34e joueur mondial. Il crée la sensation en battant Federer, alors no 1 mondial depuis 1 mois et demi (6-3, 6-3). Nadal réussit trois breaks durant le match alors que Federer n'a eu aucune balle de break. Le no 1 se remet d'une insolation doublée d’une gastro-entérite contractée à Indian Wells. Il peine a battre au premier tour Nikolay Davydenko, no 54 mondial (6-2, 3-6, 7-5)[15]. Nadal réussit 13 points sur 14 dans ses montées au filet et 81 % de premières balles (première seconde). Durant le match, Nadal qui est gaucher joue beaucoup sur le revers de Federer avec son coup droit déjà puissant afin de s'ouvrir le court.

02 : Masters de Miami 2005[modifier | modifier le code]

Les deux premières manches sont dominées par Nadal (2-6, 6-7). Federer rate deux smashs quasi consécutifs, perd son sang froid et jette sa raquette à terre de rage. Nadal mène la troisième manche 4-1, service à suivre. Mais Federer renverse la situation et l'emmène au tie-break où Nadal mène 5 points à 3 et se retrouve à deux points du match, mais le Suisse remporte 4 points de suite et conclu le tie break 7-5. Cette troisième manche sera le tournant du match car ayant dépensé beaucoup d'énergie, l'Espagnol ne parvient plus à suivre la cadence. Federer remporte les deux dernières manches 6-3, 6-1 et remporte le tournoi. Il s'agit d'un des plus beaux retournements de situation dans la carrière du Suisse. À noter que depuis le début de sa carrière, Nadal n'a perdu qu'un seul match en ayant mené 2 sets à 0.

03 : Roland-Garros 2005[modifier | modifier le code]

Première rencontre en Grand Chelem et victoire de Nadal en 1/2 finale (6-3, 4-6, 6-4, 6-3). Il dispose en 4 sets du Suisse qui n'avait jusqu'alors pas perdu le moindre set dans le tournoi.

04 : Open de Dubaï 2006[modifier | modifier le code]

Après avoir déclaré forfait au tournoi de Rotterdam et en Coupe Davis, Federer fait son retour sur le circuit au tournoi de Dubaï, où il perd en finale contre Nadal même s'il gagne finalement plus de points.

05 : Masters de Monte-Carlo 2006[modifier | modifier le code]

Deuxième rencontre sur terre battue : Federer n'y arrive toujours pas et s'incline.

06 : Masters de Rome 2006[modifier | modifier le code]

La plus longue rencontre en temps (5h05), et elle est remportée par Nadal. Ce match illustre le sang-froid et la solidité de l'Espagnol qui, mené 1-4 dans le cinquième set, renverse la situation en emmenant Federer au tie-break et en sauvant au passage 2 balles de match à 5-6. Finalement, le Suisse s'incline en ayant pourtant remporté plus de points que son adversaire, mais il n'aura pas été solide sur les points importants.

07 : Roland-Garros 2006[modifier | modifier le code]

Première finale en Grand Chelem et victoire de Nadal qui empêche Federer de réaliser le Grand Chelem. Le Suisse ne parvenant pas à déborder l'Espagnol, force ses frappes et commet un nombre étonnant de fautes directes (51).

08 : Tournoi de Wimbledon 2006[modifier | modifier le code]

Première rencontre sur gazon remportée par le spécialiste de la surface : Federer, qui inflige d'entrée de jeu à Nadal un 6-0.

09 : Masters de tennis masculin 2006[modifier | modifier le code]

Pas trop à l'aise en salle, Nadal s'incline.

10 : Masters de Monte-Carlo 2007[modifier | modifier le code]

Cinquième victoire d'affilée sur les cinq rencontres sur terre battue pour Nadal.

11 : Masters de Hambourg 2007[modifier | modifier le code]

Après de nombreux échecs contre Nadal sur terre battue, Federer s'impose pour la première fois, 2-6, 6-2, 6-0, brisant sa série extraordinaire de 81 victoires consécutives sur cette surface. Cela reste à ce jour le record de victoires consécutives sur une même surface.

12 : Roland-Garros 2007[modifier | modifier le code]

Federer est stoppé dans sa conquête du Grand Chelem dès Roland-Garros et pour la deuxième année consécutive par son seul réel rival : Nadal.

13 : Tournoi de Wimbledon 2007[modifier | modifier le code]

Nadal passe tout près de la victoire en obtenant les premières balles de break dans le cinquième set, mais Federer finit par l'emporter. Ce match reste sans doute le plus intense parmi toutes leurs rencontres, même si la finale de 2008 a connu plus de rebondissements.

14 : Masters de tennis masculin 2007[modifier | modifier le code]

Encore une défaite de Nadal en salle face à Federer.

15 : Masters de Monte-Carlo 2008[modifier | modifier le code]

Nadal, de retour sur terre battue, bat Federer dans un match où il renverse la situation en remportant le second set 7-5 après avoir été mené 0-4. Il gagnera finalement 7-5, 7-5.

16 : Masters de Hambourg 2008[modifier | modifier le code]

Nadal remporte enfin Hambourg après sa défaite de l'an passé face à Federer, triple vainqueur du tournoi. À l'instar du Masters de Monte-Carlo deux semaines plus tôt, Nadal fait encore preuve d'un mental hors-norme en alignant 6 jeux d'affilée dans le premier set alors qu'il était mené 1-5. Il s'imposera finalement 7-5, 6-7, 6-3.

17 : Roland-Garros 2008[modifier | modifier le code]

Nadal bat facilement Federer (6-1, 6-3, 6-0) en finale et lui inflige la plus lourde défaite de sa carrière en Grand Chelem. L'Espagnol a survolé le tournoi en ne perdant pas le moindre set de toute la quinzaine.

18 : Tournoi de Wimbledon 2008[modifier | modifier le code]

La plus longue en jeux (62), Nadal remporte enfin le tournoi après deux échecs en finale face à Federer alors que l'obscurité s'installe sur le court. C'est l'un des plus beaux matchs de l'histoire du tennis[16]

19 : Open d'Australie 2009[modifier | modifier le code]

Malgré une 1/2 finale de cinq heures jouée l'avant-veille, Nadal trouve les forces pour remporter cette finale face à Federer qui rate complètement le 5e set et ne peut contenir sa peine après une 3e finale de Grand Chelem perdue consécutivement face à l'Espagnol et l'impossibilité pour cette année de tenter un Grand Chelem.

20 : Masters de Madrid 2009[modifier | modifier le code]

Sur le nouveau stade de Madrid à 1 000 m d'altitude, Federer enregistre une 2e victoire sur terre battue face à Nadal dont le corps commençait à montrer des signes de fatigue après son match record (4 h 03 pour seulement 3 sets) de la veille face à Djokovic.C'est sa première victoire face à Nadal depuis 2007.

21 : Masters de Madrid 2010[modifier | modifier le code]

Nadal prend sa revanche en battant Federer en 2 sets (6-4, 7-6). Il accomplit un triplé Monte Carlo / Rome / Madrid inédit et remportera dans la foulée Roland-Garros, devenant le premier joueur de l'histoire à remporter les 3 Masters 1000 sur terre battue et Roland-Garros la même année.

22 : ATP World Tour Finals 2010[modifier | modifier le code]

Après une année parfaite qui l'a vu remporter trois tournois du Grand Chelem et récupérer la place de numéro 1 mondial, Nadal parvient pour la première fois de sa carrière en finale de Masters Cup, non sans peine puisqu'il élimine en 1/2 finale Andy Murray au terme d'un match intense de plus de trois heures. Il s'incline le lendemain en finale face à Roger Federer en trois sets. C'est le seul set perdu par le Suisse lors du tournoi et également le premier perdu face à l'Espagnol depuis leur première rencontre de Masters Cup en 2006. Federer égale le record de Sampras et Lendl de 5 Masters Cup remportées (2003, 2004, 2006, 2007, 2010). Il confirme sa supériorité sur Nadal en salle, où le lift de Nadal est très atténué par la surface.

23 : Masters de Miami 2011[modifier | modifier le code]

Rafael Nadal domine Roger Federer dans un match à sens unique remporté 6-3, 6-2, en h 18 et ponctué par 38 fautes directes du Suisse.

24 : Masters de Madrid 2011[modifier | modifier le code]

Rafael Nadal bat de nouveau Roger Federer sur terre battue (5/7, 6/1, 6/3), c'est sa 11e victoire en 13 confrontations sur cette surface.

25 : Roland-Garros 2011[modifier | modifier le code]

Roger Federer se qualifie pour la 23e finale en Grand Chelem de sa carrière, la 5e à Roland-Garros, et la 4e contre Rafael Nadal. Il s'incline pourtant une nouvelle fois malgré un match disputé.

Après avoir fait le break dès le début du premier set, Rafael Nadal se retrouve mené 2-5, 30/40. Roger Federer manque alors une amortie sur la balle de set et voit l'Espagnol revenir dans la partie et gagner le premier set 7-5. Le Suisse perdra au total 7 jeux de suite. La finale est stoppée par la pluie après h 55 de jeu, alors que Rafael Nadal menait 7-5, 5-4, 40-A, service à suivre. Après le retour des joueurs, Roger réussit à débreaker mais perd le jeu décisif 7-3. Dans la troisième manche, Rafael Nadal réussit à breaker Roger Federer à 4-2 mais ce dernier finit par recoller à 4-4 puis à lui prendre de nouveau son service à 5-6 et gagne la manche 5-7.

Nadal est mené d'entrée 0-40 sur son service à l'entame du 4e set. On sent alors l'Espagnol vulnérable mais il fait preuve comme dans le premier set d'un mental hors-normes en effaçant les 3 balles de break et en remportant son service. Le Suisse égalise 1-1, ce qui sera son dernier jeu du match. Le break en poche, Rafael Nadal passe à la vitesse supérieure avec des frappes puissantes le long des lignes, des passings en bout de course, et une défense extraordinaire neutralisant le jeu d'attaque de Federer et le poussant à la faute. L'Espagnol gagne en h 40, 7-5, 7-6, 5-7, 6-1 son sixième Roland-Garros, égalant les six victoires de Björn Borg à Roland-Garros, mais surtout il gagne-là son 10e titre du Grand Chelem à seulement 25 ans.

26 : ATP World Tour Finals 2011[modifier | modifier le code]

Rafael Nadal et Roger Federer se retrouvent pour la première fois de leur carrière en match de poule des Masters de tennis masculin. Le Suisse lui inflige sa plus lourde défaite de l'année. Le premier set est équilibré jusqu'à 3-2. Federer prend alors le service de l'Espagnol, tient son break d'avance jusqu'à la fin du premier set. Nadal ne remportera plus qu'un seul jeu dans cette rencontre(6-3, 6-0) C'est le troisième 6-0 que le Suisse inflige à Nadal après Wimbledon 2006 et Hambourg 2007). Ce match est également le premier que la paire joue sans que l'un des deux soit numéro un mondial, Nadal étant no 2 et Federer no 3.

27 : Open d'Australie 2012[modifier | modifier le code]

Telle une habitude depuis 2007, Rafael Nadal s'est joué de Roger Federer pour rallier sa 2e finale de l'Open d'Australie (65-7, 6-2, 7-65, 6-4). Le Suisse, coupable de 63 fautes directes, pourra une nouvelle fois s'en vouloir. L'Espagnol jouera sa 4e finale majeure de suite face à Novak Djokovic.

28 : Masters d'Indian Wells 2012[modifier | modifier le code]

Dans des conditions climatiques difficiles (avec un vent violent et de la pluie par intermittence)[17], Federer remporte la première manche 6-3. La seconde manche est plus disputée, notamment ponctuée par de nombreux breaks, et c'est finalement le Suisse qui remporte le match. C'est sa première victoire sur Nadal sur dur outdoor depuis la finale du Masters de Miami 2005.

29 : Masters d'Indian Wells 2013[modifier | modifier le code]

Cette confrontation entre les deux hommes est un fait inédit puisque c'est la première fois qu'elle se déroule au stade des quarts de finale. Par ailleurs, cela faisait un an que Rafael Nadal et Roger Federer ne s'étaient plus rencontrés : c'était lors du Masters d'Indian Wells 2012. Cette rencontre est remportée assez facilement par Rafael Nadal, revenant pourtant de 7 mois de blessure, en 2 sets (6-4, 6-2), le Suisse étant diminué par quelques douleurs au dos depuis plusieurs matchs.

30 : Masters de Rome 2013[modifier | modifier le code]

Pour leur première confrontation en finale depuis près de deux ans (à Roland-Garros 2011), Nadal démarre la rencontre en breakant le Suisse dès le troisième jeu. À partir de ce moment, le natif de Manacor a enchaîné huit jeux consécutifs pour se retrouver à 6-1, 3-0. Federer, totalement dépassé, a forcé son jeu et multiplié les fautes directes (32). Si la partie a été aussi facile pour Nadal au Foro Italico, c'est parce que l'Espagnol a appliqué sa tactique habituelle face à son meilleur ennemi, en pilonnant le revers adverse par de longs coups liftés. Nadal concède un de ses breaks remportés alors qu'il sert une première fois pour le match, mais il s'impose finalement 6-1, 6-3.

31 : Masters de Cincinnati 2013[modifier | modifier le code]

Pour leur première confrontation dans l'Ohio, Federer démarre bien la rencontre en empochant la première manche 7-5. Dans la deuxième manche, Nadal breake au meilleur des moments à 5-4 et empoche cette deuxième manche 6-4. Dans la troisième et manche décisive, Nadal breake d'entrée et mène rapidement 3-0. Federer ne reviendra pas dans le match malgré quatre balles de match sauvées dans le dernier jeu à 5-3. Nadal remporte cette ultime et dernière manche 6-3 et s'impose durant cette rencontre. Cependant, le Hawk Eye diffusé sur l'écran géant du stade alors que les deux hommes se serrent la main démontre que la balle de match du Majorquin se trouve légèrement hors des limites du terrain. Mais cet événement ne créera pas de polémique et ce match est considéré comme l'un de leurs plus beaux face à face par le journal l'Equipe[18].

32 : ATP World Tour Finals 2013[modifier | modifier le code]

C'est la troisième fois qu'ils se rencontrent en demi-finale du Masters. La première manche est disputé et c'est Federer qui est le premier à se procurer des balles de break à 3-2 en sa faveur mais Nadal les sauve et recolle à 3-3. Dans le jeu suivant, c'est au tour de Nadal d'avoir ses premières balles de break et ne rate pas l'occasion pour mener 4-3. A 5-4, Nadal sert pour le gain du set mais Federer débreake et revient à 5-5. Dans le jeu suivant, Nadal reprend de nouveau le service de Federer et mène 6-5 en servant encore pour le gain du set et remporte la première manche 7-5. Dans le set suivant, Nadal impose son rythme puisqu'à 2-2, il breake pour mener 3-2. Plus tard dans le set, Nadal breake de nouveau à 5-3 et remporte le match 7-5, 6-3. C'est la première victoire de Nadal sur Federer en salle.

33 : Open d'Australie 2014[modifier | modifier le code]

Il se rencontrent pour la troisième fois à Melbourne et c'est Nadal qui prend une nouvelle fois le dessus sur le score de 7-64, 6-3, 6-3. Nadal se qualifie pour la troisième fois en finale de l'Open d'Australie.

En double[modifier | modifier le code]

1 : Masters d'Indian Wells 2004[modifier | modifier le code]

2 : Masters de Rome 2007[modifier | modifier le code]

im

3 : Masters d'Indian Wells 2011[modifier | modifier le code]

Exhibitions[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

1 : Seoul Olympic Park Tennis Center, Séoul, 2006[modifier | modifier le code]

Roger Federer s'impose en trois sets sur Dur en salle (6-3, 3-6, 6-3)[19] à Séoul en Corée du Sud.

2 : Palma Arena, Palma, Majorque, 2007 (la « Bataille des surfaces »)[modifier | modifier le code]

Lorsque ce match fut joué, Roger Federer était à 48 victoires consécutives sur gazon et Rafael Nadal 72 victoires consécutives sur terre battue. Federer a gagné un nombre égal de points dans les deux surfaces, tandis que Nadal a sept points de moins sur gazon et douze points de plus sur terre battue.

Nadal ressort finalement vainqueur de cette rencontre « hybride », après une rencontre accrochée (sur le score de 7-5, 4-6, 7-610)[20],[21]

3 : Hallenstadion, Zurich, 2010[modifier | modifier le code]

Le 21 décembre 2010, le Suisse organise au Hallenstadion de Zurich, en Suisse une rencontre en faveur de sa fondation, dans le cadre de la double rencontre « Match For Africa », où il gagne devant son public en 3 sets (4-6 6-3 6-3)[22] .

4 : Caja Mágica, Madrid, 2010[modifier | modifier le code]

Le lendemain de leur rencontre à Zurich, le 22 décembre 2010, à Madrid, Rafael Nadal organise la seconde rencontre d'exhibition de charité (« Match For Africa »), à la Caja Mágica de Madrid où il affronte de nouveau Roger Federer. C'est cette fois l'Espagnol l'emporte 7-63, 4-6, 6-1, prenant ainsi sa "revanche" sur le Suisse qui l'a battu la veille[23].

5 : Abu Dhabi International Tennis Complex, Abu Dhabi, 2011[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2011, les deux joueurs jouent la finale du tournoi d'exhibition d'Abu Dhabi, sur Dur, en guise de préparation à l'Open d'Australie. Federer a battu Robin Söderling en 1/2 finale, et Nadal est sorti victorieux de sa rencontre contre Tomáš Berdych. Nadal gagne le tournoi après deux manches accrochées (7-64, 7-63)[24]

6 : Matthew Knight Arena, Eugene, Oregon, 2011[modifier | modifier le code]

Le 8 mars 2011, Nadal et Federer jouent une exhibition d'un seul set au Matthew Knight Arena à l'université d'Oregon (États-Unis), pour leur sponsor Nike. Nadal gagne le set et donc la rencontre 7-5[25].

7 : Abu Dhabi International Tennis Complex, Abu Dhabi, 2012[modifier | modifier le code]

Les deux joueurs, éliminés pour leur premier match en 1/2 finale par Novak Djokovic pour Federer et par David Ferrer pour Nadal, s'affrontent donc dans un match pour la troisième place dans ce tournoi d'exhibition d'Abu Dhabi (aucun point pour l'ATP) le 31 décembre 2011, en vue de leur préparation pour l'Open d'Australie. C'est Rafael Nadal qui s'impose, 6-1 7-5[26], lors de cette « petite finale » du tournoi.

En double[modifier | modifier le code]

1 : Indian Wells Tennis Garden, Indian Wells, 2010[modifier | modifier le code]

Au cours de ce match caritatif de double en faveur du tremblement de terre d'Haïti, Federer, associé à Pete Sampras, remporte le match face à Nadal et Andre Agassi (8/6)[27]

Records de la rivalité Federer/Nadal[modifier | modifier le code]

  • Federer et Nadal sont la seule paire de numéro un et deux dans l'ère open à se disputer la finale de Roland-Garros et de Wimbledon la même année (2006, 2007, 2008). Ils sont également les deux seuls joueurs de l'histoire du tennis à s'affronter lors de ces deux finales trois années consécutives.
  • Federer et Nadal sont la seule paire de numéro un et deux, ainsi que les deux seuls joueurs de l'histoire à avoir gagné 11 titres de Grand Chelem consécutivement (de Roland-Garros 2005 à l'US Open 2007).
  • Federer et Nadal ont gagné 8 fois consécutivement Wimbledon (de 2003 à 2010) et 10 fois de suite Roland-Garros (de 2005 à 2014).
  • Durant l'ère open, seulement 4 paires se sont rencontrées en finale de 3 différents Grands Chelems :
    1. Lendl-Wilander (Open d'Australie 1983, Roland-Garros 1985, US Open 1987) ;
    2. Agassi-Sampras (US Open 1990, Open d'Australie 1995, Wimbledon 1999)
    3. Federer-Nadal (Roland-Garros 2006, Wimbledon 2006, Open d'Australie 2009)
    4. Nadal-Djokovic (en finale des 4 Grands Chelems)

Nombre de semaines aux deux premières places du classement ATP[modifier | modifier le code]

  • Du 02 février 2004 jusqu'à la semaine du 04 novembre 2012, soit sur un total de 457 semaines, Roger Federer et Rafael Nadal auront occupé 404 semaines la première place du classement ATP avec 53 semaines d'interruption, ce qui est une performance unique à ce jour.
  • Du 25 juillet 2005 jusqu'à la semaine du 04 novembre 2012, soit sur un total de 380 semaines, Roger Federer et Rafael Nadal auront occupé 264 semaines les deux premières places du classement ATP avec 116 semaines d'interruption, ce qui est une performance unique à ce jour.
  • Du 25 juillet 2005 au 17 août 2008 : 160 semaines consécutives se sont écoulées sans qu'il n'y ait aucun changement aux deux premières places mondiales, ce qui constitue un record.
  • Du 25 juillet 2005 au 16 août 2009 : 212 semaines consécutives se sont écoulées sans qu'il n'y ait aucun joueur autre que Roger Federer ou Rafael Nadal qui réussisse à devenir numéro un ou deux mondial, ce qui constitue un record.
  • Du 02 février 2004 au 04 juillet 2011 : 387 semaines consécutives se sont écoulées sans qu'il n'y ait aucun joueur autre que Roger Federer ou Rafael Nadal qui réussisse à devenir numéro un mondial, ce qui constitue un record.

Période de domination Federer / Nadal dans les principales compétitions[modifier | modifier le code]

A. Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open Masters Jeux olympiques Coupe Davis Classement ATP
2003 Andre Agassi
Rainer Schüttler
Juan Carlos Ferrero
Martin Verkerk
Roger Federer
Mark Philippoussis
Andy Roddick
Juan Carlos Ferrero
Roger Federer
Andre Agassi
- Australie
Espagne
Andy Roddick
Roger Federer
2004 Roger Federer
Marat Safin
Gastón Gaudio
Guillermo Coria
Roger Federer
Andy Roddick
Roger Federer
Lleyton Hewitt
Roger Federer
Lleyton Hewitt
Nicolás Massú
Mardy Fish
Espagne
États-Unis
Roger Federer
Andy Roddick
2005 Marat Safin
Lleyton Hewitt
Rafael Nadal
Mariano Puerta
Roger Federer
Andy Roddick
Roger Federer
Andre Agassi
David Nalbandian
Roger Federer
- Croatie
Slovaquie
Roger Federer
Rafael Nadal
2006 Roger Federer
Márcos Baghdatís
Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Rafael Nadal
Roger Federer
Andy Roddick
Roger Federer
James Blake
- Russie
Argentine
Roger Federer
Rafael Nadal
2007 Roger Federer
Fernando González
Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Rafael Nadal
Roger Federer
Novak Djokovic
Roger Federer
David Ferrer
- États-Unis
Russie
Roger Federer
Rafael Nadal
2008 Novak Djokovic
Jo-Wilfried Tsonga
Rafael Nadal
Roger Federer
Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Andy Murray
Novak Djokovic
Nikolay Davydenko
Rafael Nadal
Fernando González
Espagne *
Argentine
Rafael Nadal
Roger Federer
2009 Rafael Nadal
Roger Federer
Roger Federer
Robin Söderling
Roger Federer
Andy Roddick
Juan M. del Potro
Roger Federer
Nikolay Davydenko
Juan Martín del Potro
- Espagne
République tchèque
Roger Federer
Rafael Nadal
2010 Roger Federer
Andy Murray
Rafael Nadal
Robin Söderling
Rafael Nadal
Tomáš Berdych
Rafael Nadal
Novak Djokovic
Roger Federer
Rafael Nadal
- Serbie
France
Rafael Nadal
Roger Federer
2011 Novak Djokovic
Andy Murray
Rafael Nadal
Roger Federer
Novak Djokovic
Rafael Nadal
Novak Djokovic
Rafael Nadal
Roger Federer
Jo-Wilfried Tsonga
- Espagne
Argentine
Novak Djokovic
Rafael Nadal
2012 Novak Djokovic
Rafael Nadal
Rafael Nadal
Novak Djokovic
Roger Federer
Andy Murray
Andy Murray
Novak Djokovic
Novak Djokovic
Roger Federer
Andy Murray
Roger Federer
République tchèque
Espagne *
Novak Djokovic
Roger Federer
2013 Novak Djokovic
Andy Murray
Rafael Nadal
David Ferrer
Andy Murray
Novak Djokovic
Rafael Nadal
Novak Djokovic
Novak Djokovic
Rafael Nadal
- République tchèque
Serbie
Rafael Nadal
Novak Djokovic
2014 Stanislas Wawrinka
Rafael Nadal
Rafael Nadal
Novak Djokovic
Novak Djokovic
Roger Federer
Marin Čilić
Kei Nishikori
Novak Djokovic
Roger Federer
Suisse
France
Novak Djokovic
Roger Federer

(* Nadal blessé est absent pour la finale.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Paul Weaver, « Move over McEnroe and Borg, this one will run and run in the memory », The Guardian,‎ 7 juillet 2008 (lire en ligne)
  2. (en) Martin Flanagan, « Federer v Nadal as good as sport gets », The Age,‎ 12 juillet 2008 (lire en ligne)
  3. (en) Peter Bodo, « Rivalry! »,‎ 30 janvier 2009
  4. a et b (en) « Rafa & Roger : la rivalité », site officiel de l'ATP,‎ 29 janvier 2009
  5. Cédric Callier, « Du Big Four au Big One ? », Le Figaro, 15/08/2011
  6. Reuters, « Tennis-'Big Four' set to battle for U.S. Open title », 10 septembre 2011
  7. Steve Tignor, « Can anyone upset the Big Four? », Tennis.com, 19 juin 2011
  8. (fr) « Le Big 4 écrase tout », sur lequipe.fr (consulté le 16 février 2013)
  9. a, b et c (en) « Détails des face-à-face », sur atpworldtour.com.
  10. (en) « Nadal devient no 1 »,‎ 18 aout 2008
  11. (en) Bruce Jenkins, « The Greatest Match Ever », San Francisco Chronicles,‎ 7 juillet 2008 (lire en ligne)
  12. (en) Richard Alleyne, « Wimbledon 2008: John McEnroe hails Rafael Nadal victory as greatest final ever », The Telegraph,‎ 7 juillet 2008 (lire en ligne)
  13. (en) Jon Wertheim, « Without a doubt, it's the greatest », Tennis Mailbag, SI.com,‎ 9 juillet 2008
  14. (en) Steve Tignor, « W: Report Cards »,‎ 8 juillet 2008
  15. Slate.fr : Le 28 mars 2004, l'origine du Big Bang Nadal-Federer
  16. Les meilleurs matchs de l'histoire du tennis
  17. (fr)« Federer, un champion dans le vent », sur http://eurosport.fr (consulté le 18 mars 2012)
  18. http://www.lequipe.fr/Tennis/Actualites/Nadal-un-vrai-dur/393476
  19. (en) « Federer bat Nadal à Séoul, en exhibition »,‎ 21 novembre 2006
  20. (fr) (en) « Nadal gagne la "Bataille des Surfaces" », 20minutes.fr,‎ 2 mai 2007
  21. (en) « Nadal gagne la "Bataille des Surfaces" », swissinfo.ch,‎ 2 mai 2007
  22. (fr) (en) « Roger Federer remporte la première rencontre exhibition dans les deux pour « Match For Africa » »,‎ 21 décembre 2010
  23. (fr) (en) « Rafael Nadal tient sa revanche devant son public pour le « Match For Africa » »,‎ 22 décembre 2010
  24. (en) « Nadal remporte le tournoi d'Abu Dhabi 2011 », usatoday.com,‎ 1er janvier 2011
  25. (fr) (en) « Nadal remporte le set d'exhibition contre Federer à l'université l'Oregon », welovetennis.fr,‎ 9 mars 2011
  26. (fr) (en) « Nadal remporte la petite finale du tournoi d'Abu Dhabi contre Federer », lequipe.fr,‎ 31 décembre 2011
  27. (fr) « Agassi, Sampras, Federer, Nadal jouent pour Haïti » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur sportweek.fr. Consulté le 16 février 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]