Ritz-Carlton Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel Ritz-Carlton
Hôtel Ritz-Carlton
L'Hôtel Ritz-Carlton en 2007.
L'Hôtel Ritz-Carlton en 2007.
Localisation
Localisation 1228, rue Sherbrooke Ouest
Montréal H3G 1H6
Drapeau : Québec Québec
Canada
Coordonnées
géographiques
45° 30′ 00″ N 73° 34′ 41″ O / 45.500079, -73.57814845° 30′ 00″ Nord 73° 34′ 41″ Ouest / 45.500079, -73.578148  
Date d'ouverture 1912
Équipements
Chambres 98
Compagnies
Architecte(s) Warren and Wetmore [→en]
Propriétaire(s) The Ritz-Carlton Hotel Company
Style Style Beaux-arts
Site officiel Site

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Ritz-Carlton Montréal

Le Ritz-Carlton Montréal est un hôtel de luxe de Montréal au Québec, Canada. Ouvert en 1912 et surnommé La Grande Dame de la rue Sherbrooke, l'établissement est situé au 1228 de la rue Sherbrooke Ouest, dans le Mille carré doré à Montréal. Ce fut le premier hôtel en Amérique du Nord à porter le nom de « Ritz Carlton ».

Depuis 2012, l'hôtel compte 98 chambres et 31 suites, une salle de bal, de nombreuses salles de banquets, un bar, un restaurant ainsi que le Jardin du Ritz. Avant les importants travaux de restaurations et de rénovations entrepris entre 2008 et 2012, l'hôtel incluait 181 chambres et 48 suites.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'initiative de construire un hôtel de très grand luxe à Montréal est liée à cinq hommes d'affaires montréalais, qui achetèrent un terrain, rue Sherbrooke, dans le quartier commercial le plus recherché de Montréal, et entreprirent les travaux de construction au début de 1911.

Ils avaient prévu de donner à leur établissement le nom d'un réputé hôtel londonien, le "Carlton", mais l'hôtel européen le plus célèbre se trouvait à Paris et sa réputation tenait à la personnalité de son directeur, César Ritz. Les promoteurs réussissent à convaincre César Ritz, qui consentit de leur prêter son nom aux conditions suivantes: une salle de bain dans chaque chambre, des valets de chambre en poste 24 heures sur 24, un concierge pour s'occuper des demandes des clients et un grand escalier pour permettre une entrée spectaculaire à tous les invités.

C'est le 31 décembre 1912 que le Ritz-Carlton de Montréal dont la construction avait coûté 3 millions de dollars, ouvrit officiellement ses portes. Ce jour-là, l'un des bals les plus somptueux de la décennie réunit les plus grandes personnalités de l'époque.

Le Ritz a acquis une réputation enviable si rapidement qu'on le choisit comme site du premier appel téléphonique transcontinental enfévrier 1916.

Les "années folles" marquèrent l'arrivée d'un nouveau directeur général, Emile Charles des Baillets, un Suisse qui entra en fonction en 1924. Sous son habile gouverne, l'hôtel acquit une réputation internationale et accueillit des hôtes aussi prestigieux que le Prince de Galles (le futur Edouard VIII) et la reine Marie de Roumanie. Quant aux célébrités cinématographiques Mary Pickford et Douglas Fairbanks, ils avaient l'habitude, lorsqu'ils réservaient des chambres au Ritz-Carlton, de monter sur les balcons donnant sur la rue Sherbrooke pour saluer la foule d'admirateurs massés devant l'hôtel.

Un autre jalon important de l'histoire du Ritz fut l'ouverture du Jardin du Ritz en 1950. Durant la belle saison, on y servait le déjeuner et le dîner dans un décor champêtre où l'on pouvait observer 24 canetons patauger dans un étang bordé de fleurs. En 1957, une nouvelle aile comprenant soixante-sept chambres et suites fut construite dans le même style que le reste de l'hôtel, un mélange de Louis XVI et de Régence. Le Ritz continuait à s'inscrire dans la tradition des grands établissements hôteliers.

En 1970, au mois d'octobre, le Ritz entreprit de nouveaux travaux de rénovation au coût de $3 millions. La première phase des travaux porta sur la décoration de 100 chambres et suites, à la suite de quoi les clients purent bénéficier des atouts du confort moderne alliés à la qualité et au service d'un grand hôtel traditionnel.

Lorsque tous les travaux furent terminés, en 1979, le Ritz-Carlton comptait une aire de réception et un hall d'entrée plus spacieux et un système de climatisation plus moderne. Le coût total de la rénovation dépassa 5 millions de dollars.

Plusieurs personnalités célèbres ont logées au Ritz-Carlton de Montréal, par exemple la Reine Élizabeth II, Winston Churchill, Charles de Gaulle, Richard Nixon, George Bush Sr, The Rolling Stones, Céline Dion ainsi qu'Elizabeth Taylor et Richard Burton, qui y ont célébré leur premier mariage en 1964.

En janvier 1992, le Ritz-Carlton a été vendu et s'associait aux hôtels Kempinski, une chaîne européenne d'hôtels cinq étoiles.

Un groupe indépendant achète le Ritz-Carlton de Montréal en 2006 et planifie de grands travaux de rénovation. L'hôtel ferme ses portes en juillet 2008 pour une longue période.

Projet de rénovation[modifier | modifier le code]

Ritz-Carlton Montréal (2012)

L'hôtel a fermé ses portes en juillet 2008, le temps de réaliser d'importantes rénovations. Les nouvelles résidences vont s'insérer dans une cage de verre qui enjambera le bâtiment existant, faisant passer le nombre d'étages de 10 à 11. La firme d'architectes retenue est Provencher Roy + Associés

Outre cet ajout, l'hôtel en profite pour moderniser ses installations. Certains éléments seront conservés, comme le grand escalier, mais des travaux d'envergure permettront à l'hôtel de luxe de se conformer aux normes internationales. Le coût total des travaux ont été évalué à plus de 100 millions au début. Une fois le projet complété, l’hôtel offrira 130 chambres luxueuses dont 26 suites, 12 salles de réunions et de réceptions ainsi que 46 condos-résidences de très grand luxe.

Toutefois, l'ampleur des travaux a fait gonfler la facture et causé des retards de plus d'un an au projet. Les coûts de transformation sont maintenant évalués à 150 millions de dollars[1].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]