Ritwik Ghatak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ritwik Ghatak

Description de cette image, également commentée ci-après

Ritwik Ghatak

Naissance 4 novembre 1925
Dhaka, Bangladesh
Nationalité Drapeau du Bangladesh bengali
Décès 6 février 1976 (à 50 ans)
Calcutta, Inde
Profession Réalisateur
Films notables L'Étoile cachée

Ritwik Ghatak (en bengali: ঋত্বিক ঘটক, Rittik Ghotok), né le 4 novembre 1925 à Dhaka, dans l'Est Bengale (Bangladesh actuel) et mort le 6 février 1976 à Calcutta (Inde), est un réalisateur, scénariste, critique de cinéma, acteur, dramaturge et écrivain bengali. Contemporain de Mrinal Sen et Satyajit Ray, s'il est certainement moins connu qu'eux en Occident, il demeure leur égal du point de vue artistique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de l'aristocratie du Bengale Oriental, Ghatak est obligé de subir l'exode vers Calcutta avec sa famille, à la Partition de 1947. Cet exil forcé marquera son œuvre profondément, matérialisé par la figure du fleuve Padma (le nom du Gange au Bengale oriental). Après des études à l'université de Calcutta, Ritwik Ghatak fait du journalisme puis du théâtre avec l'Indian's People Theatre Association. Il traduit l'œuvre de Bertolt Brecht en bengali. De cette époque, date également son adhésion aux idées communistes. Après avoir été l'assistant de Manoj Bhattacharya, il devient metteur en scène de cinéma.

Malgré sa volonté de « toucher le plus de gens possible », son idéalisme, son refus des compromis et son utilisation particulière des outils cinématographiques, ne lui amèneront pas le succès. Même en Occident, sa mise en scène, d'une culture indienne « pure », demeurera hermétique au public. Il mourra dans la plus grande pauvreté, alcoolique et tuberculeux. Toutefois, ses films font encore l'objet d'un culte de la part de nombreux jeunes cinéastes indiens. N'oublions pas non plus que Ritwik Ghatak fut, en 1966-67, directeur du Film and Television Institute of India et qu'il dispensa un enseignement fort peu conformiste, dont restèrent marqués certains de ses élèves, tels Mani Kaul et Kûmar Śhahani.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages et documentaires[modifier | modifier le code]

  • 1955 : The Life of the Adivasis
  • 1955 : Places of Historic Interest in Bihar
  • 1962 : Scissors
  • 1965 : Fear
  • 1965 : Rendezvous
  • 1965 : Civil Defence
  • 1967 : Scientists of Tomorrow
  • 1970 : Yeh Kyon (Why / The Question)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ritwik Ghatak : Des films du Bengale (édition établie et présentée par Sandra Alvarez Toledo), (Éditions L'Arachnéen, 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

fiche imdb

http://www.editions-arachneen.fr/Ghatak.html [1]