Rita Borsellino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rita Borsellino.

Rita Borsellino (née le 2 juin 1945 à Palerme), pharmacienne de profession, est une femme politique sicilienne, engagée dans la lutte antimafia. Elle est députée à l'Assemblée régionale de Sicile, dont elle a brigué la présidence en 2005.

Elle est tête de liste du Parti démocrate pour la circonscription d'Italie insulaire en juin 2009. Elle quitte le Parti démocrate en 2012[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Rita Borsellino est la sœur du magistrat antimafia Paolo Borsellino, assassiné par la mafia sicilienne en 1992. Ancienne présidente de Libera, une association italienne antimafia, elle s'est engagée dans la vie politique sicilienne pour mener à bien son combat contre la mafia.

Le 29 mai 2005, elle affronte Salvatore Cuffaro, médecin, membre de la Démocratie chrétienne italienne (UDC), pour la présidence de l'Assemblée régionale de Sicile. Président sortant de la région, Salvatore Cuffaro a vu sa législature entachée par des soupçons de liens avec la Mafia sicilienne.

Le 13 juillet 2008, s'est tenue à Palerme l'Assemblée constitutive de Un’Altra Storia - Sicilia, une nouvelle association politico-culturelle fondée par Rita Borsellino, à laquelle ont participé 250 délégués venus de toute l'île. L'association est née du mouvement qui a soutenu la candidature de Rita Borsellino pour la présidence de la région en Sicile en 2005 et se veut, aux dires de sa fondatrice, « un lieu en dehors des partis politiques permettant de donner la parole aux citoyens » et un espace de réflexion « pour aider à redéfinir une nouvelle politique de centre gauche. »

  1. Même si elle ne fait pas mention de son départ sur le site du Parlement européen.

Liens externes[modifier | modifier le code]