Risto Stijović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Risto Stijović (en serbe cyrillique : Ристо Стијовић ; né le 8 octobre 1894 à Podgorica et mort le 20 décembre 1974 à Belgrade) était un sculpteur serbe. Il était membre de l'Académie serbe des sciences et des arts.

Biographie[modifier | modifier le code]

Risto Stijović a étudié la sculpture à l'École des beaux-arts de Belgrade de 1912 à 1914 ; il se rendit ensuite à Marseille en 1916 et 1917 puis à l'Académie des beaux-arts de Paris, où il étudia de 1917 à 1923.

Stijović rentra à Belgrade en 1928, où il devint membre du groupe d'artistes Oblik tout en enseignant dans un lycée.

En 1962, il devint membre de l'Académie serbe des sciences et des arts.

Expositions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parmi les créations de Risto Stijović figurent le Monument à Franchet d'Espèrey à Belgrade (1936)[1], ainsi que des sculptures pour le bâtiment du ministère des Transports à Belgrade (1927-1931)[2].

L'artiste est représenté notamment dans les collections du Musée d'art contemporain de Belgrade[3], du Musée national de Kragujevac[4] et du Musée d'histoire de la Yougoslavie[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Famous Monuments 4 », sur http://www.beograd.rs, Site officiel de la Ville de Belgrade (consulté le 14 juin 2012)
  2. (sr)(en) « Ministry of Transportation Building », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 14 juin 2012)
  3. (en) Musées (2) Site officiel de la Ville de Belgrade
  4. (sr) « Collection de sculpture », sur http://www.muzej.org.rs, Site du Musée national de Kragujevac (consulté le 14 juin 2012)
  5. (en) « Fine Arts collection », sur http://www.mij.rs, Site du Musée d'histoire de la Yougoslavie (consulté le 14 juin 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Katarina Ambrozić, Jasna Jovanov, Risto Stijović, Bibliothèque de la Ville de Belgrade, Belgrade, 2006.