Risque bancaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un risque bancaire est un risque auquel s'expose un établissement bancaire lors d'une activité bancaire.

L'activité bancaire, par son rôle d'intermédiation financière et ses services connexes, expose les établissements bancaires à de nombreux risques.

Risques bancaires[modifier | modifier le code]

Risque de liquidité[modifier | modifier le code]

La banque ne présente plus le volume d'actifs suffisants pour faire face à une demande de remboursement des ressources.

Risque de contrepartie ou Risque de crédit[modifier | modifier le code]

Il s'alimente par une défaillance des contreparties (emprunteurs) ; d'où l'importance pour les banques de sélectionner leurs clients emprunteurs et d'avoir recours à des méthodes de scoring interne, demandées par les accords de Bâle II.

Risque de marché[modifier | modifier le code]

Il s'alimente par une évolution défavorable du prix des actifs détenus par l'établissement bancaire.

Autres risques bancaires[modifier | modifier le code]

Risque de taux d'intérêt global

S'alimente d'une évolution défavorable de la marge de la banque suite à une évolution des taux d'intérêts du marché

Risque économique

S'alimente d'une évolution défavorable de la situation de la banque compte tenu de l'environnement économique dans lequel elle évolue

Risque de pays

S'alimente de l'évolution défavorable du contexte politique d'un ou plusieurs pays.

Risques opérationnels[modifier | modifier le code]

Risques opérationnels génériques[modifier | modifier le code]

Ils s'alimentent d'une inadaptation ou d'une défaillance suite à des procédures, des personnes, des systèmes internes. La banque doit porter son attention aux choix des sous-traitants qu'elle sélectionne.

Risque juridique[modifier | modifier le code]

S'alimente de tout litige avec une contrepartie résultat d'une erreur imputable à l'entreprise au titre de ses opérations.

Risques de gouvernance[modifier | modifier le code]

Risque de management[modifier | modifier le code]

S'alimente des altérations au pilotage de l'établissement, ayant pour cause ou conséquence des chocs externes ou internes.

Risque de non-conformité[modifier | modifier le code]

S'alimente des dysfonctionnements dans les opérations ou les procédures qui occasionnent des désagréments aux clients, ou un non-respects des règles de fonctionnement de tout établissement bancaire.

Risques extérieurs[modifier | modifier le code]

Liés à la puissance publique, à la concurrence