Risiera di San Sabba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Risiera di San Sabba
Risiera di San Sabba 2.JPG
Image du principal édifice du camp de la Risiera di San Sabba, où se trouvait le four crématoire.
Présentation
Gestion
Victimes
Nombre de détenus 20 000 à 25 000
Morts 3 000 à 5 000
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Frioul-Vénétie julienne
Localité Trieste
Coordonnées 45° 37′ 16″ N 13° 47′ 20″ E / 45.621, 13.789 ()45° 37′ 16″ Nord 13° 47′ 20″ Est / 45.621, 13.789 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Risiera di San Sabba

La Risiera di San Sabba (en slovène: Rižarna pri Sveti Soboti) était un camp de concentration et de transit dans la ville de Trieste en Italie, tenu par les Nazis. Les historiens estiment qu’entre 3 000 à 5 000 personnes y furent assassinés et qu'entre20 000 à 25 000 prisonniers y furent internés avant de transiter vers d’autres camps.

Il s'agissait principalement d'un camp d'internement pour les prisonniers politiques et d'un camp de transit pour les juifs avant de les envoyer principalement en direction d'Auschwitz.

Ce fut le seul camp italien équipé d'un four crématoire où les autorités allemandes massacrèrent au gaz (gaz d'échappement d'autocars) puis fusillèrent les prisonniers.

On y emprisonna notamment l'écrivain Boris Pahor avant qu'il soit déporté en Alsace (Camp de concentration de Natzwiller-Struthof), puis en Allemagne (Dachau, Mittelbau-Dora et Bergen-Belsen).

Josef Oberhauser en fut le commandant.

Dans les années 1950, le camp servit de camp de transit pour les italiens fuyant l'avènement de la Yougoslavie communiste.

En 1913 lors de sa construction, le camp était à l'origine une usine de décorticage du riz (d'où le nom "risiera") et actuellement le camp est utilisé comme musée pour témoigner de son douloureux passé.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ferruccio Folkel. La risiera di San Sabba, Milano, Biblioteca Universale Rizzoli, 2000. (ISBN 8817175072)

Liens externes[modifier | modifier le code]