Rio Tamanduateí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Tamanduateí à la limite entre les municipalités de São Paulo (à droite) et São Caetano do Sul (à gauche)

Le Tamanduateí est une rivière de l'État brésilien de São Paulo, longue de 35 km, qui prend sa source dans la Serra do Mar et se jette dans le rio Tietê. Son bassin couvre une superficie de 320 km2.

Étymologie[modifier | modifier le code]

En tupi-guarani, le mot Tamanduateí signifie «rivière du vrai tamandua».

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Confluence du Tamanduateí et du rio Tietê.

Le Tamanduateí prend sa source à Mauá, dans la Serra do Mar, à quelque 850 m d'altitude. Il traverse les municipalités de Santo André, São Caetano do Sul et São Paulo avant de se jeter dans le rio Tietê en rive gauche[1]. Ses principaux affluents sont l'Anhangabaú et l'Ipiranga.

La rivière, qui s'écoule principalement en milieu urbain, est longée sur une grande partie de son cours par l'avenida do Estado. Elle souffre de pollution[2].

Divers[modifier | modifier le code]

Le Tamanduateí a donné son nom à une gare ferroviaire connectée à une station de la ligne verte du métro de São Paulo.

Le Tamanduateí à la limite entre São Paulo (à gauche) et Santo André (à droite).
Le Tamanduateí dans la zone Est de São Paulo.

Références[modifier | modifier le code]

  1. «La production du manque d'eau dans la région métropolitaine de São Paulo (RMSP)», par Vanderli Custódio, Confins, Revue franco-brésilienne de géographie, Août 2010.
  2. «São Paulo en eaux troubles», par Kirsteen MacLeod, CRDI Explore, Avril 1994.