Ringo Shiina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ringo Shiina
椎名 林檎

Nom de naissance Yumiko Shiina (椎名裕美子, Shiina Yumiko?)
Naissance 25 novembre 1978 (35 ans)
Saitama, Japon
Activité principale Chanteuse, auteur-compositeur-interprète, parolier, compositeur, arrangeur, multi-instrumentiste, productrice
Genre musical Pop, Rock, Pop-Rock, Rock alternatif, Jazz Big band, Bossa nova, R'n'B, Hip-hop, Funk, Mood songs (ja), Enka, Electro
Instruments chant, guitare, piano, claviers, basse, percussions, koto, shamisen, harmonica, mélodica, clavecin, accordéon
Années actives 19982004, 2006 - aujourd'hui (solo)
20042012 (groupe Tokyo Jihen)
Labels EMI Music Japan (1998 – aujourd'hui)
Site officiel Site officiel
Kronekodow

Ringo Shiina (椎名 林檎, Shiina Ringo?)[1] née le 25 novembre 1978 est une chanteuse japonaise, auteur, compositeur, interprète, guitariste et pianiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Yumiko Shiina (椎名 裕美子, Shiina Yumiko?) est née dans la Préfecture de Saitama de Kōtarō Shiina, employé d'une entreprise pétrolière, et Akiko Shiina, femme au foyer. Yumiko est la première fille et le deuxième enfant du ménage. Son frère aîné s'appelle Junpei. Elle est née avec une atrésie de l'œsophage qui se rétrécit près de l'estomac, ce qui nécessita plusieurs interventions chirurgicales. Elle en garde de larges cicatrices sur les omoplates, donnant l'impression que des ailes d'anges ont été enlevées[2].

Son contact avec les arts commence grâce à l'intérêt de son père pour le jazz et la musique classique. Sa mère a étudié la danse à l'université et a pratiqué le ballet. Il y avait donc à la maison une large collection de musique, un piano et une guitare. Son père était aussi un grand lecteur de magazines de musique. Elle commence à pratiquer le piano et le ballet classique à 5 ans.

Elle était très ouverte mais devint de plus en plus timide et discrète. Le pseudonyme Ringo, du japonais pomme, vient du fait qu'elle rougissait comme une pomme quand elle était en face des gens.

Ses parents se souviennent d'une enfant sans problème sauf qu'elle ne supportait pas la solitude, piquant une colère si elle ne pouvait pas avoir d'ami avec qui jouer.

Elle a déménagé à Fukuoka, à l'âge de treize ans, et y a été élevée. Elle s'est rendu compte qu'elle ne pourrait devenir ni ballerine ni pianiste, donc elle a rêvé de devenir chanteuse. Dès l'âge de 15 ans, elle s'implique dans plusieurs groupes de musique et en solo. En 1995, elle reçoit une reconnaissance au Festival de Jeunes Musiciens en tant que membre du groupe féminin Marvelous Marble. Plus tard, elle reçoit un prix d'excellence en tant qu'artiste solo dans la Compétition Annuelle de Découverte Musicale.

À la fin de son adolescence elle était une fan du groupe de rock Number Girl, assistant à plusieurs spectacles lorsqu'elle le pouvait.

Carrière solo initiale[modifier | modifier le code]

Son premier single paraît en mai 1998, elle avait alors 19 ans. Le titre est Kōfukuron (« Théorie de la joie »). Dans le vidéo clip elle fait allusion à ses cicatrices chirurgicales en portant une paire d'ailes dans son dos. Puis parait son premier album, Muzai Moratorium (Innocence Moratorium), en février 1999, puis son deuxième album, Shōso Strip, en mars 2000. En mars 2001 paraît le seul "Single" qui n'ait été inclus dans aucun autre de ses albums, Mayonaka wa Junketsu, et créé un clip vidéo en style animé-rétro, où elle est dépeint le rôle d'une héroïne de film d'espionnage du milieu des années 1960[3]. Elle fait une courte pause lors de sa grossesse et revient un an plus tard avec une compilation double de titres multi-lingues intitulé Utaite Myōri.

À l'âge de 24 ans, Shiina se marie avec le guitariste Junji Yayoshi et a un fils. Le couple se sépare 14 mois plus tard. En 2003, parait son troisième album, intitulé Karuki Zaamen Kuri no Hana[4]. Pendant l’enregistrement de cet album, Courtney Love essaya d'entrer en contact avec elle et de la recruter. Vers la fin de sa carrière solo, elle a fait enlever ses grains de beauté qui étaient sa marque de fabrique et fait paraître son dernier « Single » solo, "Ringo no Uta" ("Chanson de pommes"), qui peut être décrit comme un résumé éclatant de sa carrière, incluant un vidéo clip qui fait référence à toutes ses vidéos précédentes.

Tokyo Jihen[modifier | modifier le code]

Le 31 mai, 2004, Shiina forme un groupe appelé Tokyo Jihen (東京事変?) qui est introduit la première fois dans la tournée de Shiina Sugoroku Ecstasy et est mis en vedette sur le DVD de Shiina Grain de beauté électrique.

Le groupe original Tokyo Jihen était composé de: Ringo Shiina (vocales), Mikio Hirama (aka Mikki) (guitare), Seiji Kameda (guitare basse), Masayuki Hiizumi (aka H Zetto M or HZM) (clavier et piano) et Toshiki Hata (batteries).

En juillet 2005, le groupe annonce que le claviériste Masayuki Hiizumi et le guitariste Mikio Hirama ont quitté Tokyo Jihen, et que de nouveaux membres sont recherchés pour leur deuxième album. En septembre 2005 annonce sur leur site web qu’ils ont sélectionné deux nouveaux membres, Ryosuke Nagaoka (a.k.a. Ukigumo) à la guitare et Ichiyō Izawa aux claviers. Peu de temps après, le groupe annonce la sortie prochaine de leur deuxième album (mettant de l’avant les nouveaux membres) en janvier 2006, et feront deux concerts, à la salle Osaka-Jo à Osaka et au Budokan à Tokyo, en février 2006.

Le groupe se sépare le 29 février 2012.

Reprise de la carrière[modifier | modifier le code]

Fin 2006, Ringo annonce qu’elle refera du travail en solo comme directrice musicale pour la musique du film Sakuran en 2007, un film base sur la manga Moyoko Anno au sujet d’une fille qui devient une oiran courtisane de la Période Edo dans le district de Yoshiwara. Un nouveau « Single » et un nouvel album ont été annoncés, les deux liés de près au film (il n’y a pas de bande sonore de prévue) et semble dû à la grande inspiration qu’elle aurait eue en travaillant sur le film. Bien que travaillant seule, elle a sollicité l’aide du violoncelliste Saitō Neko et le groupe Soil & "Pimp" Sessions, avec qui elle a joué auparavant, pour l’assister dans l’enregistrement du nouveau matériel. Une chanson faite avec Soil & "Pimp" Sessions, intitulée "Karisome Otome (Death Jazz version)" a été mise en vente en exclusivité sur iTunes du Japon le 11 novembre 2006. La pièce s’est retrouvée meilleure vente pendant plusieurs jours. Après le succès de l’album, elle a repris son travail avec Tokyo Jihen et sort un nouvel album, Variety en septembre 2007.

Styles de chansons et d’écriture[modifier | modifier le code]

Shiina est une musicienne accomplie et une auteur, compositrice en plusieurs genres. Elle est également connue pour ses excentricités (roulement des “r”) et ses vidéo clips promotionnels visuellement saisissants.

Les textes de Shiina sont importants, contenant des expressions complexes et archaïques. Les textes de ses albums utilisent souvent des caractères kanji dont l’usage n’est pas commun. Musicalement, les compositions de Shiina prennent un style de plus en plus complexe au cours de sa carrière solo, incorporant une plus grande variété d’instruments et une production plus élaboré dans chacun de ses albums. Malgré le fait que l’influence de Shiina reste dominante dans les compositions de Tokyo Jihen, les arrangements dépouillés dans un style rock and roll plus standard, mettant plus en vedette le rôle plus individuel des membres du groupe.

Chanteuse-auteur-compositeur, elle donne dans un rock sombre, détonnant et plutôt atypique. Son style s'oppose à tout ce que l'on peut régulièrement connaitre de la musique japonaise (notamment toute la culture Jpop).

Une autre particularité de Shiina Ringo tient au fait qu'elle chante en plusieurs langues: en japonais et en anglais, mais aussi en français ("Les feuilles mortes" de Prévert ou "Jazz à Gogo" de France Gall) et en allemand (Heidenröslein de Goethe et Schubert).

Présence dans les médias[modifier | modifier le code]

Références dans les médias[modifier | modifier le code]

1999[modifier | modifier le code]

  • Ringo Shiina, Ayumi Hamasaki et MISIA ont le même âge, ont commencé leur carrière musicale la même année et sont originaires de la même ville, Fukuoka. Début 1999, la rumeur selon laquelle les trois chanteuses seraient présentes au Seijin shiki local a provoqué beaucoup d'émotion. Cependant, seule Shiina ne s'est pas rendue à cette cérémonie.
  • Un programme télévisé de variétés met en évidence la mode adoptée par certaines jeunes filles, les baptisant Ringo Gal (林檎ギャル?) car elles imitent le style vestimentaire de Shiina. Elles portent, entre autres, des vêtements et des bijoux (armour rings) de la marque Vivienne Westwood.
  • Le personnage de Haruko Haruhara de la nouvelle série animée FLCL est créé d'après Ringo Shiina. Dans le livret accompagnant le volume 1 du DVD, il est écrit : « ハルハラハル子は椎名林檎説を追う (Défendre la théorie selon laquelle Haruko Haruhara est Ringo Shiina?) ». Dans le livre "flclsm FLCL Design Works" (Kadokawa Shoten) il est dit que l'équipe de la série contient des fans de Shiina, dont le réalisateur Kazuya Tsurumaki.

2000[modifier | modifier le code]

  • La guitare Duesenberg Starplayer (utilisée par Ringo Shiina) a effectué 1000 ventes au Japon, record historique pour la société Duesenberg. Peu connue au Japon, elle a véritablement été popularisée par Shiina.
  • Le personnage de Takana Shirakawa dans le manga Pyū to fuku! Jaguar (ピューと吹く!ジャガー?), est très largement inspiré par la personnalité de Shiina et son auteur dit être un fan. Son influence se remarque jusqu'au grain de beauté sur la lèvre du personnage, identique à celui de Shiina.

2001[modifier | modifier le code]

  • Le personnage de Murasaki dans le jeu pop'n music 7 est une référence directe à Shiina : en effet, elle est dite Jisaku Jien-kei ARTIST (自作自演系アーティスト, une artiste du style actrice-réalisatrice (qui joue dans sa propre pièce)?) et porte un kimono. Elle chante des chansons comme Ringo To Hachimitsu (林檎と蜂蜜, Pomme et miel?) et Ringo Fujin (林檎夫人, Madame Pomme?).
  • Harold Sakuishi a dessiné la couverture du 27e épisode de sa série manga BECK: Mongolian Chop Squad d'après la couverture du single Honnou[5].
  • Shiina est citée dans le film japonais All About Lily Chou-Chou, avec les Beatles, Björk, et UA.
  • On dit que le personnage de I-No dans le jeu vidéo de combat Guilty Gear XX a été inspiré par Shiina.

2003[modifier | modifier le code]

  • Courtney Love, sur les conseils de la rédaction de Rockin'on Japan (ja), cherche à inviter Shiina (et un autre groupe, Seagull Screaming Kiss Her Kiss Her (ja)) pour organiser une tournée de concerts rock. Cependant, elle n'y parvient pas, Shiina ayant déjà réservé les dates de la tournée pour son troisième album[6]. Le projet de la tournée échoua par la suite.

2004[modifier | modifier le code]

  • La face B du cinquième single du groupe Maximum the Hormone qui s'intitule Shiina Basu Tei De Matsu (椎名バス停で待つ。, Shiina attend à l'arrêt de bus.?) est une référence évidente à Shiina Ringo.

2005[modifier | modifier le code]

  • Mika Nakashima, interprète du personnage de Nana Ōsaki dans le film Nana inspiré du manga du même nom, déclare avoir pris Ringo Shiina comme modèle pour son interprétation, étant donné que le manga original la donne ouvertement comme inspiration principale du personnage[7].
  • Le film Linda Linda Linda (en) (リンダ リンダ リンダ?) de Nobuhiro Yamashita contient une référence à Shiina. Les personnages principaux doivent apprendre un morceau de musique en trois jours et ont le dialogue suivant : "Pourquoi pas Ringo Shiina?" "C'est impossible en trois jours!".

2006[modifier | modifier le code]

Tie-ins et génériques[modifier | modifier le code]

Date Tie-in ou générique Chanson
1998 Générique de fin de "Ai no Hinadan" (TBS) Koufukuron
1998 Générique de "POP JAM" (NHK) Kabukichou no Joou
2 mars - 27 avril 1999 Générique du drama de fin de soirée Shin-D (ja) Koko de Kiss Shite (NTV) Koko de Kiss Shite
1999 Générique de fin de "DOWN TOWN DX" (NTV) Koko de Kiss Shite
1999 Générique de "FUN FUN'S RECOMMEND#007" (NTV) Honnou
23 avril 1999 - Spot publicitaire "Suntory The Cocktail Bar Cassis & Orange -shaker-" Koufukuron [Etsuraku hen]
23 avril 1999 - Spot publicitaire "Suntory The Cocktail Bar Cassis & Orange -squeeze the orange-" Akane Sasu Kiro Terasaredo
16 juillet 1999 - Spot publicitaire "Suntory The Cocktail Bar Love Story(kyohou-grape and yogurt) -grape-" Rinne Highlight
21 septembre 1999 - Spot publicitaire "Suntory The Cocktail Bar Sparkling(3 kinds) -sparkling campaign-" Keikoku
25 september 1999 - Spot publicitaire "Suntory The Cocktail Bar Mimosa -cracker-" Kabukichou no Joou
5 février 2000 - Spot publicitaire "Suntory The Cocktail Bar Fairy Tale (peach and yogurt) -fairy tale-" Aozora
octobre 2003~janvier 2004 Chanson de l'émission "Minna no Uta" (NHK) Ringo No Uta
24 avril 2004 - Chanson du film "Casshern" STEM~Daimyo Asobi hen~
12 août 2004 - Spot publicitaire pour le mobile W21SA de au Gunjō Biyori (Tokyo Jihen)
13 octobre - 22 décembre 2005 Générique de la série télévisée Ōoku~Hana no Ran~ (ja) (大奥~華の乱~?) (Fuji Television) Shuraba (Tokyo Jihen)
2007 Baseball : la chanson jouée quand Ichiro Suzuki atteint la base. Yokushitsu, Identity
24 février 2007 - Chansons du film Sakuran さくらん (ja) Karisome Otome (DEATH JAZZ ver.)
(Shiina Ringo x SOIL&"PIMP"SESSIONS)
Kono Yo No Kagiri
(Shiina Ringo x Saito Neko + Shiina Junpei)
2007 Générique de fin du kabuki "Tokaido Yotsuya Kaidan (東海道四谷怪談?)" Tamatebako
7 novembre 2007 - Spot publicitaire pour la voiture de Subaru "STELLA" et "R2" Senkō Shoujo (Tokyo Jihen)
22 décembre 2007 - Générique de fin du film Mōryō no Hako (ja) (魍魎の匣?) Kingyo no Hako
12 juillet - 20 septembre 2008 Générique de la série télévisée Yasuko To Kenji (ja) (ヤスコとケンジ?) (NTV) Amagasa (interprète: TOKIO)
15 janvier - 26 mars 2009 Générique de début de la série animée Genji Monogatari Sen-nenki Genji (ja) (源氏物語千年紀 Genji?) (de Le Dit du Genji) (Fuji Television) Hiyori-hime (interprète: Puffy AmiYumi)
17 avril 2009 - Générique de début de la série télévisée SMILE (ja) (スマイル?) Ariamaru Tomi
juin - juillet 2009 Chanson de l'émission "Minna no Uta" (NHK) Futari-bocchi Jikan

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums Studio[modifier | modifier le code]

Informations Classement Ventes
  • Sortie: 24 février 1999
  • Label: Toshiba EMI / East World
  • Producteurs: Hiroshi Kitashiro
2 1 433 000


  • Sortie: 31 mars 2000
  • Label: Toshiba EMI / Virgin Music
  • Producteurs: Uni Inoue
1 2 332 000


  • Sortie: 23 février 2003
  • Label: Toshiba EMI / Virgin Music
  • Producteurs: Shiina Ringo, Uni Inoue
1 409 000


  • Sortie: 24 juin 2009
  • Label: Toshiba EMI / Virgin Music
  • Producteurs: Shiina Ringo, Uni Inoue
1 202 000

Album de reprises[modifier | modifier le code]

Informations Classement Ventes
  • Sortie: 27 mai 2002
  • Label: Toshiba EMI / Virgin Music
  • Producteurs: Uni Inoue (DISC1&2), Masashi Kudo (DISC1)
1 397 000

Compilations[modifier | modifier le code]

Informations Classement Ventes
1 175 000


  • Sortie: 2 juillet 2008
  • Label: Toshiba EMI / Virgin Music
  • Producteurs:
  • B-side album
4 153 000

Singles[modifier | modifier le code]

Date de sortie Titre Classements Chiffres de ventes Album
27 mai 1998 Kōfukuron (幸福論 ?)
  • 8 cm CD version
- - Muzai Moratorium
27 octobre 1999 Kōfukuron (幸福論 ?)
  • 12 cm CD version
10 261 000
9 septembre 1998 Kabukicho No Jyo-ō (歌舞伎町の女王 ?) 50 51 000
20 janvier 1999 Koko De Kiss Shite. (ここでキスして。 ?) 10 309 000
27 octobre 1999 Honnō (本能 ?) 2 997 000 Shōso Strip
26 janvier 2000 Gibusu (ギブス, Gips?) 3 714 000
Tsumi To Batsu (罪と罰 ?) 4 546 000
13 septembre 2000 Zecchōshū (絶頂集 ?)
  • 3 Mini-CD Set
1 430 000
28 mars 2001 Mayonaka Wa Junketsu (真夜中は純潔 ?) 2 358 000
22 janvier 2003 Kuki-STEM ~Daimyou asobi hen~ (茎(STEM)~大名遊ビ編~?) 1 187 000 Karuki Samen Kuri no Hana
25 novembre 2003 Ringo no Uta (りんごのうた ?)
  • Incluant bonus DVD
2 114 000
17 janvier 2007 Kono Yo no Kagiri (この世の限り ?)
(Shiina Ringo X Neko Saito + Junpei Shiina)
8 54 000 Heisei Fūzoku
27 mai 2009 Ariamaru Tomi (ありあまる富 ?) 3 75 000
2 novembre 2011 Carnation (カーネーション ?) 5

Digital download singles[modifier | modifier le code]

Date de sortie Titre Classements Chiffres de ventes Album
11 novembre 2006 Karisome Otome (カリソメ乙女?) (DEATH JAZZ ver.) Sanmon Gossip

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom peut être romanisé de différentes façons, comme : Sheena, Shiina ou Shéna Ringo ou Ringö. Elle est par exemple créditée comme Sheena Ringo sur l'album Karuki Zaamen Kuri No Hana et Shéna Ringö sur les autres. Tous ces noms sont acceptés au Japon étant donné que l'écriture en kanji 椎名林檎 est utilisée quasiment partout pour la reconnaître.
  2. « The girl who was born sick and had to have her angel's wings removed » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. Variés, « Most Japanese TV music programs are rubbish », japantoday.com,‎ 13 juin 2001 (consulté le 13 juin 2001)
  4. a et b Karuki Zamen Kuri no Hana signifie littéralement , Semence, fleurs de Châtaignier, sachant que la première et la dernière ont, dit-on, l'odeur de la "semence" c'est-à-dire du sperme. "Zaamen" est une lecture non académique (venant phonétiquement de l'anglais : "zaamen" pour "semen") des caractères pour écrire "semence" (精液, seieki?). Le mot japonais karuki vient du mot néerlandais kalk, "chaux". En japonais, le mot désigne plus spécifiquement lhypochlorite de calcium fréquemment utilisé comme désinfectant de piscine. Alors qu'il est normalement écrit en katakana, le titre de l'album utilise des caractères phonétiques (ateji) sans rapport de sens avec le mot original, dont la seule prononciation "ka-ru-ki" permet de comprendre le mot.
  5. Volume 9, page 133
  6. Cette information a été révélée dans l'émission MTV World Chart Express sur MTV JAPAN.
  7. Interview du numéro d'octobre 2005 du magazine Nikkei Entertainment
  8. "Totetsumonai Nihon" (とてつもない日本, Incroyable Japon?) (Shinchosha)
  9. Le mot fūzoku (signifie généralement « manière, mode de vie, morale publique ») à plusieurs significations. Parfois utilisé comme euphémisme pour le commerce du sexe, et c’est ici le sens de Heisei Fūzoku, considérant que son inspiration vient du film Sakuran. La traduction officielle anglaise du titre est "Japanese Manners."[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]