Rilakkuma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Un stand Rilakkuma à Harajuku (Tokyo, Japon).

Rilakkuma (リラックマ, Rirakkuma?, Une combination de la prononciation japonaise de relax et du mot japonais pour ours) est un personnage d'ours en peluche, qui fait partie des nombreux personnages créés par la société japonaise San-X. Il fut inventé en 2003 par la designer Aki Kondo.

Description[modifier | modifier le code]

Rilakkuma est un ours en peluche marron simpliste, à la bouche en croix et au regard vide (à l'instar de son rival Hello Kitty). Sa nature d'ours en peluche est soulignée par la fermeture éclair qu'il porte dans le dos, révélant souvent son rembourrage blanc à pois bleus ; il semble même pouvoir enlever lui-même son enveloppe de peluche et en changer à volonté. C'est un personnage « Kawaii ».

Rilakkuma est surtout un grand fainéant : il est systématiquement présenté dans des poses paresseuses et languissantes, que ce soit en train de dormir, de regarder la télévision, de faire la sieste, d'écouter de la musique, de s'étirer, de prendre son bain... Il incarne ainsi une sorte d'idéal de l'oisiveté.

Rilakkuma est souvent accompagné par Korilakkuma (une sorte de double féminin), et par son ami le poussin Kiiroitori.

Histoire fictive[modifier | modifier le code]

L'histoire de Rilakkuma selon San-X est qu'il apparut un jour mystérieusement dans l'appartement d'une jeune femme nommée Kaoru. C'était un petit ours en peluche qui avait manifestement décidé d'élire domicile ici, pour s'y reposer à longueur de journée pendant que Kaoru travaille dur.

Ses nourritures préférées sont le dango, les pancakes, l'Omuraisu et le pudding. Il aime utiliser l'oreiller jaune de Kaoru, et certains pensent qu'ils s'agirait en fait de Kiiroitori. San-X a déclaré sur son site officiel que Rilakkuma est un personnage mâle, tandis que Korilakkuma est une femelle.

Historique[modifier | modifier le code]

L'entreprise San-X contraint ses designers à créer au moins un nouveau personnage kawaii par mois. L'une d'entre eux, Aki Kondo (qui fut également la créatrice d’Okutan), avait regardé une émission de télévision sur les chiens. Elle en avait ressenti le désir de posséder un animal de compagnie parce qu'à ce moment-là elle était particulièrement prise par son travail et rêvait d'une vie plus « relax » : Rilakkuma fut l'incarnation de son souhait[1].

Rilakkuma fit sa première apparition dans une série de livres d'images appelés Rilakkuma Seikatsu produit par San-X, mais sa célébrité s'est surtout affirmée à travers les peluches commercialisées à son effigie.

Rilakkuma fut rapidement adopté par le public japonais, et décliné dans toutes sortes d'objets dérivés, des stickers aux fournitures scolaires ou de bureau en passant, bien sûr, par les peluches.

En juillet 2009, Bandai a sorti une édition exclusive d'ordinateurs portables à thème Rilakkuma.

Accueil populaire[modifier | modifier le code]

Rilakkuma (ainsi que Tarepanda un autre personnage San-X), a été décrit comme un « succès phénoménal au Japon » par le New York Times. En mai 2010, Rilakkuma est classé comme le cinquième personnage le plus populaire au Japon dans une enquête de la Character Databank[2].


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Voir l'interview d'Aki Kondo (11 novembre 2006).
  2. (en) Hiroko Tabuchi, « In Search of Adorable, as Hello Kitty Gets Closer to Goodbye », NYTimes.com,‎ May 14, 2010 (lire en ligne)