Rijndael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rijndael est le nom de l'algorithme de chiffrement symétrique employé par le standard AES.

Rijndael et AES[modifier | modifier le code]

L'algorithme Rijndael a été conçu par Joan Daemen et Vincent Rijmen, deux chercheurs belges, dans le but de devenir un candidat à l'Advanced Encryption Standard (AES) du NIST. Après avoir réussi à se classer dans les six premiers, Rijndael a été choisi comme standard en 2000, prenant la place du premier véritable standard de la cryptographie : le DES (amélioré entre-temps par le Triple DES).

Le chiffrement utilise une longueur de blocs variable, une longueur de clé variable et un nombre de rondes variable. En revanche, Rijndael version « AES » est restreint à des longueurs de clé de 128, 192 et 256 bits avec une longueur de bloc fixée à 128 bits.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Trois critères principaux ont été respectés dans sa conception :

  • Résistance à toutes les attaques connues.
  • Rapidité du code sur la plus grande variété de plates-formes (logicielles et matérielles) possible.
  • Simplicité dans la conception.

Origines[modifier | modifier le code]

Rijndael (1998) a été fortement influencé par son prédécesseur, l'algorithme Square (1997). Les algorithmes Crypton et Twofish utilisent aussi des opérations de Square.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]