Rigobert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres significations, voir Rigobert (géant processionnel).

Rigobert ou Robert, Fils de Constantin, 1er châtelain de Ribemont et Francigène de la maison de Portian est né à Ribemont. Moine puis abbé de l'Abbaye d’Orbais, il fut nommé archevêque de Reims en 690.

Carrière ecclésiastique[modifier | modifier le code]

Proche de Pépin de Herstal très vite le jeune clerc s'ouvre à une grand carrière. À la mort de son cousin Saint Rieul de Reims, il est élu en 696 archevêque de Reims[1]. Au cours de ses fonctions d'évêque, il sacra les rois Dagobert III en 711, Chilpéric II en 715 et fut le parrain de Charles Martel[2].

Vers 717, à la suite d'une calomnie, il fut exilé par Charles Martel, son filleul, qui donna son évêché à Milon de Trèves.

Charles Martel le réhabilita un peu plus tard mais comme l'archevêque ne voulut pas reprendre sa place, il lui donna une résidence à Gernicourt, aujourd'hui dans l'Aisne, où il se retira et mourut ermite en 733[3],[4]). Son corps fut ramené à Reims dans l'église Saint-Thierry.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Gomart. Histoire de Ribemont chapII.
  2. ["http://books.google.fr/books?id=RGcvAAAAMAAJ&lpg=PA21&ots=zthkC0cR0F&dq=rigobert%2Bsacre%2Broi&hl=fr&pg=PA21#v=onepage&q=rigobert+sacre+roi&f=false" Nicholas Gobet. Sacre et couronnement de Louis XVI. roi de France et de Navarre, à Rheims, le 11. juin 1775p.21 ]
  3. Jean Deviosse, Charles Martel, Tallandier, 1978, p. 121
  4. Paul Decagny, Histoire de l'arrondissement de Péronne et de plusieurs localités circonvoisines, J. Quentin, 1869, p. 309