Riga-Kaiserwald (camp de concentration)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kaiserwald
Présentation
Gestion
Date de création
Créé par Troisième Reich
Date de fermeture
Fermé par Armée rouge
Victimes
Nombre de détenus 11 878
Géographie
Pays Drapeau de la Lettonie Lettonie
Coordonnées 56° 59′ 49″ N 24° 07′ 53″ E / 56.997, 24.131356° 59′ 49″ Nord 24° 07′ 53″ Est / 56.997, 24.1313  

Géolocalisation sur la carte : Lettonie

(Voir situation sur carte : Lettonie)
Kaiserwald

Géolocalisation sur la carte : Riga

(Voir situation sur carte : Riga)
Kaiserwald

Le camp de concentration de Kaiserwald était un camp situé non loin de Riga en Lettonie[1].

Kaiserwald a été construit en mars 1943, pendant la période où l'armée allemande occupait la Lettonie. Les premiers détenus du camp étaient plusieurs centaines de prisonniers de droit commun en provenance d'Allemagne[2].

Suite à la liquidation des ghettos de Riga, Liepaja et Daugavpils en juin 1943, le reste des Juifs de Lettonie, ainsi que la plupart des survivants de la liquidation du Ghetto de Vilnius ont été déportés à Kaiserwald.

Au début de 1944, un certain nombre de petits camps près de Riga ont été mis sous la juridiction du camp Kaiserwald.

Après l'occupation de la Hongrie par les Allemands, les juifs hongrois ont été envoyés à Kaiserwald, tout comme un certain nombre de Juifs polonais de Lodz.

En mars 1944, il y avait 11 878 détenus dans le camp et de ses satellites, 6182 hommes et 5696 femmes, dont seulement 95 n'étaient pas des juifs.

Contrairement à des camps comme Auschwitz ou Treblinka, Kaiserwald n'était pas un camp d'extermination et les détenus ont été mis au travail pour de grandes entreprises allemandes. On compte notamment Allgemeine Elektrizitäts-Gesellschaft qui a utilisé un grand nombre de femmes esclaves de Kaiserwald dans la production d'électroniques tels que des batteries[3].

Le 6 août 1944, alors que l'Armée rouge avançait vers l'ouest et entrait en Lettonie, les Allemands commencèrent à évacuer les détenus de Kaiserwald au camp de Stutthof, en Pologne. Ceux qu'on considéra trop faibles pour le voyage de Lettonie en Pologne furent abattus.

Tous les juifs de moins de 18 ans ou de plus de 30 ans ainsi que ceux ayant déjà été reconnus coupables d'une infraction, même mineur, ont été également exécutés juste avant l'évacuation du camp[4].

L'Armée rouge libéra le camp le 13 octobre 1944[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]