Rick Grech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rick Greck

Nom de naissance Richard Roman Grechko
Naissance 1er novembre 1946
Green's Corner, Bordeaux, France
Décès 17 mars 1990 (à 43 ans)
Leicester
Activité principale Chanteur, basse, contrebasse, violon, violoncelle, guitare, mandoline, piano, Auteur-compositeur
Années actives 1965 à 1977

Richard Roman Grechko était un bassiste de rock britannique né le 1er novembre 1946 à Bordeaux (France) de parents d'origine ukrainienne et décédé le 17 mars 1990 à Leicester.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passa son enfance à Leicester.

Il est plus particulièrement connu comme bassiste du groupe anglais Family, ainsi que pour sa participation au super-groupe Blind Faith.

Family[modifier | modifier le code]

En 1965, Rick Grech devient bassiste de The Farinas, remplaçant Tim Kirchin. Ce groupe de Leicester, encore particulièrement influencé par le Rythm'n'Blues, change de nom pour devenir Family. Grech participe en septembre 1967 à l'enregistrement du premier simple Scene Through The Eye Of A Lens/Gypsy Woman, avant que le groupe ne signe sur le label Reprise. Le premier album de Family Music in a Doll's House sort en juillet 1968 et devient un succès underground.

Enregistré en février 1969, Family Entertainment, second album du groupe, constitue un tournant majeur pour Grech. En plus de jouer de la basse et du violon sur le titre The Weaver's Answer, il compose trois chansons de l'album : How-Hi-The-Li, Face In the Cloud, et le vibrant Second Generation Woman qu'il chante lui-même.

Blind Faith[modifier | modifier le code]

Au printemps 1969, Eric Clapton (Cream) et Steve Winwood (Traffic) lancent le super-groupe Blind Faith. À la recherche d'un bassiste, ils recrutent Grech. Grech oublie de donner son congés à Chapman et à Whitney, risquant de compromettre la tournée américaine de Family qui commence. Après le premier concert du groupe au Fillmore East de New York le 8 avril 1969, il est remplacé par John Weider (ex-Animals).

De retour en Angleterre, Rick Grech participe à l'enregistrement du premier et unique album de Blind Faith avec Clapton, Winwood, et le batteur Ginger Baker (ex-Cream). L'album éponyme du groupe est fraîchement accueilli par la critique, mais adulé par les fans de Cream et de Traffic. Eric Clapton, déçu par la qualité musicale et par les performances publiques, quitte le groupe. Grech et Winwood restent avec Baker pour former le Ginger Baker's Air Force, mais Winwood reforme aussitôt Traffic avec ses membres originaux Chris Wood et Jim Capaldi, et Grech finit par le suivre.

En octobre 1969, entre les expériences Blind Faith et Traffic, Grech enregistre deux morceaux en solo, Spending All My Days dans lequel il chante, et l'instrumental Exchange And Mart. Ces pistes figurent en bonus sur la réédition 1986 de l'album Blind Faith, et sont injustement créditées au groupe alors qu'elles sont l'œuvre de Rick Grech.

Traffic[modifier | modifier le code]

Aucours de sa période Traffic, Grech contribue à deux albums importants Welcome To the Canteen et The Low Spark of High-Heeled Boys. Steve Winwood et son groupe se séparent de Grech à cause de son penchant pour la drogue.

En studio[modifier | modifier le code]

Grech continue sa carrière en studio, jouant avec Rod Stewart, Ronnie Lane et Muddy Waters. Il travaille aussi avec Rosetta Hightower, les Crickets ou Gram Parsons. En 1973, il apparaît dans le Eric Clapton's Rainbow Concert, puis il se joint à Roger Chapman et John "Charlie" Whitney quand le duo enregistre en 1974 un album post-Family. Grech fait partie des invités, qui donneront naissance aux Streetwalkers. Grech, cependant, ne fera jamais partie du groupe.

Grech fait plusieurs tentatives pour créer un nouveau groupe de rock dans les années 70. Il tente de former un groupe en 1973 avec l'ex-Family John "Poli" Palmer, sans succès. Il envisage alors de fonder un groupe avec l'ancien batteur de Jimi Hendrix Mitch Mitchell et Joe Jammer, un guitariste qu'ils avaient découvert ensemble. Ce groupe ne vit jamais le jour.

Épilogue[modifier | modifier le code]

Grech quitte la scène rock et se retire en 1977 à Leicester. Il est alors confronté à des problèmes d'alcool ce qui affecte son foie il en meurt en 1990 à 43 ans.[1]

Note[modifier | modifier le code]