Rick Genest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rick Genest
Rick Genest et ses tatouages
Rick Genest et ses tatouages

Naissance 7 août 1985 (28 ans)
Drapeau du Canada Châteauguay (Canada)

Site officiel www.rickgenest.com

Rick Genest est un mannequin canadien né le 7 août 1985 à Châteauguay au sud-ouest de Montréal. Plus jeune il se fait opérer du cerveau et hérite du surnom « Zombie », plus tard il décidera donc de faire honneur à ce surnom et se tatouera un cadavre sur près de 90 % de son corps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rick Genest a grandi au sein d'une famille ouvrière de Châteauguay, et est l'aîné de deux frères et sœurs. Pendant son enfance, Rick développe une tumeur au cerveau qui a été enlevée chirurgicalement quand il avait 15 ans. Il a obtenu son premier tatouage à 16 ans, et fut pris d'une profonde fascination pour cette forme d'art. Ce jeune canadien de 27 ans a toujours vécu dans la banlieue de la Rive-Sud de Montréal, à Châteauguay. Vivant comme un « punk à chiens » depuis son départ de chez ses parents à l’age de 17 ans, il s'immerge alors dans la scène underground à Montréal. Sans aucune source de revenus, il a survécu en lavant des pare-brises aux feux-rouges et en vivant dans des squats avec sa nouvelle « famille ».

À 19 ans, il entreprend de se tatouer intégralement le corps. Il fait alors appel à l'artiste montréalais Frank Lewis, qui réalise la quasi-totalité de ses tatouages, à savoir un squelette ou plus précisément un corps en putréfaction sur 90 % de son corps. Ce long processus de transformation a duré près de 6 ans et à coûté à son bénéficiaire près de 7 000 dollars américains. Ce n’est qu'en 2012 qu’il a été découvert via sa page Facebook par Nicola Formichetti, par le styliste de Lady Gaga et directeur de création de la marque Thierry Mugler du fait de son look atypique couvert de tatouages… Peu après il est sollicité pour figurer dans une publicité pour un font de teint ultra couvrant de la marque Dermablend.

Sortie de l'anonymat[modifier | modifier le code]

C'est sur Facebook que Genest publie les premières photos de ses tatouages en mars 2010, à travers une page qui réunit plus de 1,5 millions de fans et qui a permis à Genest de se faire contacter par Nicola Formichetti, directeur artistique de la maison Thierry Mugler et styliste approché de Lady Gaga. Il apparait alors dans le clip Born This Way de la chanteuse américaine et défile pour la marque Thierry Mugler[1]. Sa relation avec Formichetti fut un véritable tremplin pour sa carrière, puisqu'il s'est vu depuis poser pour des magazines comme GQ, Vanity Fair et Vogue Hommes.

Au printemps 2011, il a reçu de la part du Livre Guinness des records le record du nombre d'insectes tatoués sur le corps (178 au total) mais également celui du nombre d'os avec 138 tatouages. Il apparaît également dans le film 47 Ronin, sorti en 2013.

Zombie Boy perd tous ses tatouages pour Dermablend Professional[modifier | modifier le code]

Organisée par l’agence montréalaise Tuxedo, Rick Genest s’est fait recouvrir une grosse partie de ses tatouages dans le cadre d’une campagne virale intitulée « Go beyond the cover » menée pour le compte de L'Oréal et de sa gamme de maquillage Dermablend Pro.

Il aura fallu 6 à 7h pour couvrir avec les produits Dermablend Pro les bras, les mains, une partie du dos, le torse, le visage et le crane de Zombie Boy pour lui (re)donner une apparence « ordinaire ». Le résultat en vidéo : Go Beyond The Cover

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Zombie Boy: le freak, c'est chic? », sur cyberpresse.ca (consulté en 4 novembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :