Richmond Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres significations, voir Richmond Football Club (football australien).

Richmond Football Club

Logo du Richmond Football Club
Généralités
Fondation 1861
Couleurs jaune, rouge et noir
Stade Athletic Ground
(2 000 places)
Siège Kew Foot Road, Richmond
Surrey TW9 2SS, Royaume-Uni
Championnat actuel National Division 2 South
Site web www.richmondfc.co.uk
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Angleterre de D2 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Dernière mise à jour : 31 décembre 2011.

Richmond Football Club est un club de rugby à XV anglais basé à Richmond dans le Surrey qui évolue actuellement en National Division 2 qui correspond au quatrième échelon de la pyramide des compétitions de rugby en Angleterre. Fondé en 1861, il est l'un des plus anciens clubs de rugby à XV d'Angleterre et ses confrontations bisannuelles avec le club de Blackheath RC constitue le plus ancien affrontement régulier entre deux clubs dans l'histoire du rugby.

Histoire[modifier | modifier le code]

Richmond Football Club est l’un des plus anciens clubs du Royaume-Uni et du monde. Son premier match est une rencontre de football contre Barnes en novembre 1862. Il joue son premier match de rugby contre Blackheath, dans ce qui devient des duels bisannuels qui marquent l’histoire du rugby, car ils constituent sans doute le plus ancien affrontement régulier entre deux clubs[2]. Le club participe le 26 janvier 1871 à la fondation de la Rugby Football Union et élabore avec 19 autres clubs un « code de pratique » commun, c’est-à-dire des règles unifiées pour le rugby[3]. Richmond est l’un des sept clubs à avoir survécu.

Richmond organise le premier match en nocturne et 1878 et a l’honneur d’être l'une des premières équipes de club à affronter l’équipe de Nouvelle-Zélande à l’occasion de sa première tournée dans l’hémisphère nord en 1905. Le club anglais perd la rencontre, concèdant cinq essais pour un score final de 17–0[4].

Richmond s’est toujours maintenu parmi les meilleurs clubs d’Angleterre. Il est même le premier à devenir professionnel en 1996 lorsqu'un millionnaire, Ashley Levett, l'achète alors qu'il évolue en troisième division et y attire de grands joueurs comme Ben Clarke, troisième ligne de l'Angleterre et des Lions, ou le numéro 8 du pays de Galles Scott Quinnell. Richmond est champion de deuxième division en 1997 puis se classe cinquième et neuvième en première division. Le club anglais participe au Challenge européen lors de la saison 1997-1998 mais ne se qualifie pas pour les quarts de finale car il termine second de sa poule derrière l'US Colomiers. En 1999, le club quitte l'élite en raison de sa mise en redressement judiciaire après que Levett a décidé de se retirer[5]. Ses actifs professionnels sont fusionnés avec ceux des London Irish et en 2000, Richmond redevient amateur au plus bas de la pyramide du championnat, en neuvième division[5].

De 2000 à 2004, Richmond gagne quatre titres consécutifs et enchaine 79 victoires[6]. Ils ont alors atteint le cinquième niveau du championnat anglais, le plus haut niveau régional, dans le championnat London Division 1. Ils y connaissent leur première défaite, fin 2004, restant sur un record de 83 succès consécutifs. Après avoir passé plusieurs saisons dans ce championnat, ils sont promus à la suite de l'exercice 2007-2008. En 2008-2009, ils évoluent au quatrième niveau, en National League 2 et terminent quatrièmes.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Augustin Pichot joue deux saisons avec le club de Richmond en première division.

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) Nigel Trueman, « Historical Rugby Milestones 1860s », sur www.rugbyfootballhistory.com (consulté le 18 janvier 2010)
  3. (en) Nigel Trueman, « Historical Rugby Milestones 1870s », sur www.rugbyfootballhistory.com (consulté le 18 janvier 2010)
  4. (en) « 73th All Black Game », sur www.stats.allblacks.com, NZRU (consulté le 18 janvier 2010).
  5. a et b (en) Neil Reynolds, « Rugby must tackle the credit crunch », sur www.independent.co.uk, The Independent,‎ 24 octobre 2008 (consulté le 18 janvier 2010)
  6. (en) « Richmond FC - Year Summary 2004 », sur clubs.rfu.com, Rugby Football Union (consulté le 18 janvier 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]