Richard Wurmbrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Wurmbrand: (Bucarest, 24 mars 1909Glendale, Californie, 17 février 2001); est l'un des plus importants prédicateurs chrétiens du XXe siècle, fondateur de l'organisation internationale Voice of the Martyrs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à dans une famille juive, il passe son enfance à Istanbul. Il a 9 ans quand son père meurt, et sa famille revient en Roumanie lorsqu'il a 15 ans.

Jeune, il est intéressé par le marxisme : il se rend à des réunions organisées secrètement par le Parti communiste roumain, alors illégal, et se rend à Moscou pour étudier les sciences politiques. Poursuivi par la police secrète, il est incarcéré à la prison de Doftana. Il abandonne plus tard ses idéaux politiques.

Il se marie en octobre 1936 avec Sabina Oster. Il se convertit au christianisme en 1938, et rejoint la London Society for Promoting Christianity Among the Jews. Après la Seconde Guerre mondiale, il se fait ordonner pasteur luthérien.

Accusé de prosélytisme (envers l'Armée rouge), il est arrêté le 29 février 1948 et sa femme, Sabina, en 1950.

Libéré en 1956, il reprend ses prêches, et est de nouveau arrêté par la Securitate en 1959. Il est condamné à 25 ans de prison, et est victime de tortures. En 1964, il sort de la prison suite à l'amnistie générale pour les detenus politiques. Ensuite 2 associations protestantes font sortir Richard Wurmbrand de Roumanie (où il était constamment sous la surveillance de la Securitate, en vue d'un emprisonnement imminent), en payant une caution de 10 000 $.

Il défend désormais les églises persécutées. Il se rend au Sénat américain en 1965, où il témoigne de la situation.

En 1967, il fonde l'association Jesus to the Communist World, qui devient plus tard Voice of the Martyrs, défendant le droit des chrétiens dans les pays communistes et musulmans.

Il a écrit plusieurs livres en anglais et en roumain, traduits pour la plupart en français. Parmi les plus célèbres : L’église du silence torturée pour le Christ (1969) et Karl Marx et Satan (1976).

Père de Mihai Wurmbrand, il est mort en 2001.

Karl Marx et Satan[modifier | modifier le code]

Ce dernier ouvrage s'est attaché à examiner le face spirituelle de Karl Marx : chrétien convaincu dans son enfance, il est devenu anti-chrétien en perdant la foi. Richard Wurmbrand cite à l'appui plusieurs poèmes sataniques qu'il attribue à Karl Marx, comme « La Vierge pâle ». Richard Wurmbrand est le seul auteur à attribuer à Marx des poèmes sataniques.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Mes prisons avec Dieu, Casterman, Paris, 1960, 1969
  • L’église du silence torturée pour le Christ, Apostolat des Éditions, 1969 (ISBN 0882643266)
  • Rue des juifs, L'Inconnu, 1973
  • Souviens-toi de tes frères, Apostolat des Éditions, 1974
  • Sermons au cachot, Paulines, 1975
  • Si les murs pouvaient parler, Paulines poche, 1975
  • Le peuple juif : quatre mille ans de survivance, Albin Michel, 1976
  • Karl Marx et Satan, Apostolat des Éditions, 1976 (ISBN 0-88840-461-1 et 2-7122-0039-x)
  • La femme du pasteur, Paulines poche, 1977
  • L'autre face de Karl Marx, Mediaspaul, 1987
  • De la bouche des enfants, Sénevé, 1996
  • Croire pourquoi, Mediaspaul, 2003

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sabina Wurmbrand, La femme du pasteur, Paulines poche, 1977
  • Michel Wurmbrand, Le fils du Pasteur, Apostolat des Éditions, 1974

Liens externes[modifier | modifier le code]