Richard Wellesley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Colley Wesley, marquis de Wellesley, comte de Mornington (Château de Dangan, Comté de Meath, Irlande, 20 juin 1760Knightsbridge, Londres, 26 septembre 1842), joua un rôle majeur dans la colonisation britannique de l'Inde.

Richard Wellesley

Né d'une famille irlandaise originaire de Castille, il était le frère aîné du Duc de Wellington. Gouverneur général des possessions anglaises dans l'Inde en 1797, il combattit à outrance le sultan Tipû Sâhib de Maïssour et prit en 1799 sa capitale Seringapatam après un siège d'un mois, dans un assaut où périt ce prince. Il tourna ensuite ses armes contre les Marathes, conquit en trois mois tout le pays situé entre la Yamunâ et le Gange, et força à la soumission Sindhia et le radjah de Bérar (1803) : il reçut en récompense le titre de marquis et le droit d'ajouter à ses armoiries l'étendard de Tipû Sâhib. Cependant il fut rappelé en 1805, sur une accusation de dilapidation.

Ambassadeur en Espagne en 1809, secrétaire d'État aux Affaires étrangères en 1810, il combattit sans cesse l'influence française. Lord lieutenant d'Irlande de 1822 à 1833, il défendit les catholiques contre les violences des orangistes, et appuya leur émancipation.

Il épousa en 1794 Hyacinthe-Gabrielle Roland, une actrice du Palais-Royal, avec laquelle il avait eu trois fils et deux filles avant le mariage.

Le nom de Wellesley a été donné en son honneur à une province anglaise de la presqu'île de Malacca, située en face de l'île Penang.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Richard Colley, marquis de Wellesley » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)