Richard Swan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Swan.

Richard Gordon Swan (né le 21 décembre 1933 à New York) est un mathématicien américain spécialiste d'algèbre, en particulier de K-théorie algébrique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Swan a été Putnam Fellow (en) en 1952 et étudiant à l'université de Princeton, où il a soutenu en 1957 une thèse dirigée par John Coleman Moore[1]. Il a été professeur à l'université de Chicago.

Il est connu pour le théorème de Serre-Swan (en) (ou théorème de Swan), qui établit une équivalence entre une catégorie de nature topologique, celle des fibrés vectoriels sur un espace compact, et une catégorie plus algébrique, celle des modules projectifs de type fini sur un certain anneau commutatif. C'est l'analogue d'un théorème de géométrie algébrique démontré auparavant par Jean-Pierre Serre.

Charles Weibel et Steven Landsburg (en) ont figuré parmi ses étudiants de thèse[1].

En 1970, il a été orateur invité au congrès international des mathématiciens à Nice ; sa conférence s'intitulait Algebraic K-theory. La même année, il a reçu un prix Cole en algèbre pour son article[2] qui caractérise les groupes libres comme les groupes dont la dimension cohomologique est égale à 1. (John Stallings (en), qui avait démontré auparavant le cas particulier où le groupe est de type fini, fut corécipiendaire du prix.)

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Richard Gordon Swan sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. (en) Richard G. Swan, « Groups of cohomological dimension one », J. Algebra, vol. 12,‎ 1969, p. 585-610 (DOI 10.1016/0021-8693(69)90030-1)

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Richard Swan » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Représentation de Swan (en)

Liens externes[modifier | modifier le code]