Richard Stöhr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stöhr.

Richard Stöhr

Naissance 11 juin 1874
Vienne, Drapeau de l'Autriche Autriche
Décès 11 décembre 1967
Montpelier (Vermont), Drapeau des États-Unis États-Unis
Maîtres Robert Fuchs

Richard Stöhr est un compositeur autrichien, né à Vienne le 11 juin 1874 et décédé à Montpelier (Vermont) le 11 décembre 1967.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reçu docteur en médecine, Stöhr étudia le piano, l’orgue et la composition (avec Robert Fuchs) au conservatoire de Vienne. Après y avoir travaillé comme répétiteur choral à partir de 1900, il y enseigna l’harmonie, le contrepoint et les formes musicales de 1903 à 1938. Parmi ses élèves, figure Alois Hába. Il émigra aux États-Unis en 1938 ; il enseigna de 1939 à 1941 au Curtis Institute of Music à Philadelphie où il eut Leonard Bernstein, Erich Leinsdorf, Alexander Brailowsky et Marlene Dietrich comme élèves[1].

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Orchestre[modifier | modifier le code]

  • 7 symphonies
  • Sérénade en ut mineur
  • 2 suites pour orchestre à cordes
  • Fantaisie symphonique en ut mineur
  • Suite romantique en ré majeur
  • Concerto dans le style ancien
  • Suite Vermont
  • Scherzo en fa majeur
  • Concerto pour trompette et orchestre en si bémol majeur
  • Concerto-Fantaisie pour violon et orchestre

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • 15 sonates pour violon et piano
  • Sonate pour violoncelle et piano
  • Sonate pour flûte et piano
  • 4 quatuors à cordes
  • 2 trios avec piano
  • 2 quatuors avec piano
  • 6 quintettes avec piano

Solo[modifier | modifier le code]

  • Piano
    • 5 sonates
    • Plusieurs suites
    • Variations
    • Études

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stöhr, Richard, Praktischer Leitfaden der Harmonielehre (Vienne, 1906)
  • Stöhr, Richard, Musikalische Formenlehre (Leipzig, 1911)

Références[modifier | modifier le code]

  1. D’après Hellmann-Stojan, H., “Stöhr, Richard”, dans : Die Musik in Geschichte und Gegenwart, Kassel-Basel, 1989, vol. 12, col. 1377-1378.