Richard Pankhurst (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Pankhurst est un historien d’origine britannique, professeur à l’Université d’Addis Abeba, en Éthiopie, de 1962 à 1976. Il est essentiellement connu pour ses travaux concernant l’Histoire de l'Éthiopie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Pankhurst né à Londres en 1927, dans une famille anglaise traditionnellement orientée à gauche : sa mère, E. Sylvia Pankhurst a été une militante très connue en Éthiopie, féministe et anti-fasciste dans les années 1920 et 1930 en Europe. Son grand-père, Richard Pankhurst, était un avocat libéral connu sous le nom de «Docteur Rouge».

Il obtient son doctorat en Histoire de l'économie en 1956. En 1962, le Dr. Pankhurst fonde l’Institute of Ethiopian Studies (Institut des études éthiopiennes) à l’Université d’Addis Abeba, qu'il dirige de 1962 à 1972.

En 1968, il fonde la société des amis de l’IES afin de récolter de l’argent pour pouvoir développer les collections de l’Institut.

Il nomme son fils d’après le nom d’un des plus importants combattants éthiopiens du XIXe siècle, Ras Alula.

En 1976, suite à la révolution éthiopienne, le Dr. Pankhurst et sa famille quittent l’Éthiopie et s’établissent en Angleterre. Il travaille pendant les dix années suivante comme bibliothécaire à la Royal Asiatic Society.

En 1986, le Dr. Pankhurst retourne en Éthiopie, où il conduit encore aujourd’hui des études pour l’IES.

Il gagne une très forte admiration pour sa participation au comité national pour le retour de l’obélisque d’Axoum volé par les italiens lors de l’occupation. Il travaille aujourd’hui dans un comité militant pour le retour des trésors pillés à Maqdala par les troupes britanniques en 1868[1].

Dr. Pankhurst est coauteur de 22 ouvrages et éditeur de 17 livres sur l’Éthiopie. Il est par ailleurs auteurs de plus de 400 articles sur l’histoire éthiopienne, la culture et les traditions du pays, parus dans de nombreux journaux scientifiques et magazines à travers le monde.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andreas Eshete (Professor) Chairman et Richard Pankhurst (Professor) Historian, Memorandum sur le pillage de Maqdala adressé au Comité Culture, Media et Sport du Royaume-Uni [lire en ligne]

Publications[modifier | modifier le code]

Interviews[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]