Richard Pankhurst (avocat)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard Pankhurst.
Richard Pankhurst

Richard Pankhurst (né en 1835 ou 1836[1] à Stoke-on-Trent et décédé le 5 juillet 1898 à Manchester) est un avocat, homme politique et féministe anglais. Il était l'époux d'Emmeline Pankhurst et donc le père de Christabel et Sylvia Pankhurst.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Richard Pankhurst était le troisième enfant (et second fils) de Henry Francis Pankhurst (1808–1873), un commissaire priseur et de son épouse Margaret Marsden (1803–1879). En 1847, la famille s'installa à Manchester. Richard y commença ses études dans la grammar school locale avant d'aller au Owen College. Il s'y fit remarquer autant pour ses qualités intellectuelles que pour son engagement politique radical. Il termina brillamment son droit à Londres en 1863 (il fut dès lors surnommé « docteur Pankhurst ») et devint avocat en 1867[2].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Dès sa jeunesse à Manchester, il se fit connaître par ses engagements radicaux : pour une réforme de la loi sur les faillites ; pour la formation continue ; contre la monarchie et le poids de l'Église anglicane. Dès 1867, il avait adhéré à la Manchester National Society for Women's Suffrage fondée par Elizabeth Wolstenholme et Lydia Becker. Il militait pour le droit de vote des femmes, pour leur capacité en justice ou pour leur droit à la propriété[2].

Il rencontra alors Emmeline Goulden et ils se marièrent le 18 décembre 1879. Ils eurent cinq enfants : Christabel Harriette ; (Estelle) Sylvia ; Francis Henry (1884–1888) ; Adela Constantia Mary et Henry Francis (1889–1910)[2].

Richard Pankhurst se présenta sans succès aux législatives de 1883 et 1885 à Manchester. En 1886, la famille déménagea à Londres où il adhéra à la Fabian Society. Après le Bloody Sunday du 13 novembre 1887, il participa à la Law and Liberty League fondée par Annie Besant et William Thomas Stead. De retour à Manchester en 1893, il se rapprocha de James Keir Hardie et adhéra à l’Independant Labour Party. Il se présenta à nouveau sans succès aux législatives en 1895[2].

Il décéda d'un ulcère à l'estomac chez lui en 1898[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il n'existe aucun document officiel permettant d'avoir une date de naissance précise et les recensements donnent des âges contradictoires ensuite. (Kernaghan 2006)
  2. a, b, c, d et e Kernaghan 2006