Richard Leakey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Leakey.
Richard Leakey en 2011

Richard Leakey (né le 19 décembre 1944 à Nairobi) est un paléoanthropologue kenyan. Il est le deuxième des trois fils de Louis et Mary Leakey, tous deux paléontologues et archéologues kényans. Il a travaillé dans la partie Est de l'Afrique, et en particulier au Kenya avant de s'impliquer dans la politique de ce pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir dû abandonner ses études, il découvrit son goût pour la paléontologie en menant une expédition sur un site de fossiles qu'il avait découvert en le survolant. Constatant que ses travaux n'étaient pas pris au sérieux en raison de son manque de diplômes, il partit pour l'Angleterre afin de reprendre ses études universitaires. Après six mois, cependant, il revint chez lui pour recommencer ses safaris et ne fut jamais diplômé.

Alors que ses parents travaillaient essentiellement en Tanzanie dans les gorges d'Olduvai, Richard Leakey a étendu les travaux de paléontologie à une autre partie de la Vallée du grand rift au nord du Kenya.

Ses principales découvertes ont eu lieu autour du lac Turkana (anciennement lac Rudolph) au Kenya. Les premières découvertes majeures ont été effectuées par Richard Leakey et son équipe à l’est du lac Turkana dans les années 1970 : de nombreux restes fossiles d'Homo habilis, Homo rudolfensis, Homo ergaster (ou Homo erectus africains).

Les ouvrages de R. Leakey comprennent Les origines de l'Homme, Ceux du lac Turkana (tous les deux en collaboration avec Roger Lewin), L'origine illustrée des espèces et La naissance de l'Homme.

Plus récemment, c'est le côté Ouest du lac Turkana qui a livré les fossiles les plus spectaculaires, notamment le garçon de Turkana, découvert en 1984 par Kamoya Kimeu lors d'une prospection. Ce fossile, inventorié sous le code KNM-WT 15000, est à ce jour le squelette d'Homo ergaster le plus complet que l'on connaisse. Adolescent âgé d'une quinzaine d'années, les paléoanthropologues estiment qu'à l'âge adulte il aurait dépassé la taille d'1,8m, révélant qu'il y a près de 2 millions d'années certains de nos ancêtres pouvaient déjà avoir une corpulence semblable à celle des Homo sapiens. Leakey et Roger Lewin racontent l'histoire de leur découverte dans Réexamen des origines (1992). Peu de temps après la découverte du Garçon de Turkana, Leakey et son équipe découvrirent un crâne appartenant à une nouvelle espèce, Australopithecus aethiopicus (WT 17000).

Richard Leakey a également été le directeur des services de préservation de la vie sauvage du Kenya, rôle dans lequel il a initié les pratiques de destruction de l'ivoire d'éléphant repris aux braconniers, par lesquelles il s'agit d'éviter que les prises faites par les autorités ne reviennent sur le marché de l'ivoire (sans doute par des intermédiaires malhonnêtes) et d'exprimer la volonté publique de ne même pas tirer profit de ces prises (au risque de favoriser le marché noir).

Famille[modifier | modifier le code]

Richard Leakey est l'époux de Meave Epps et le père de Louise Leakey, toutes deux paléontologues elles aussi.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • R.E. Leakey et R. Lewin (1980) Ceux du lac Turkana, Seghers
  • R.E. Leakey (1981) La Naissance de l'Homme, Éditions du Fanal
  • R.E. Leakey (1981) Making of Mankind, M Joseph, ASIN 0718119312
  • R.E. Leakey et R. Lewin (1998) Les origines de l'Homme, Flammarion, (ISBN 208081138X)
  • R.E. Leakey et R. Lewin (1999) La sixième extinction, Flammarion, (ISBN 2080814265)
  • R.E. Leakey et J.-P. Ricard (2000) L'origine de l'humanité, Hachette Pluriel Reference, (ISBN 2012789927) (ou broché (ISBN 2012352936))