Richard Hurrell Froude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Froude.

Richard Hurrell Froude (25 mars 1803 - 28 février 1836 (à 32 ans)) était un prêtre anglican et un chef de file au début du mouvement d'Oxford. Il était le fils de l'archidiacre RH Froude et le frère aîné de l'historien James Anthony Froude, et un ami de John Keble et John Henry Newman, avec qui il a collaboré à la « Apostolica Lyra », un recueil de poèmes religieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est devenu en 1826 Fellow de l'Oriel College, à Oxford, et il rencontra celui qui devint son ami, John Henry Newman, avec qui il a voyagé en Méditerranée à l'hiver 1832-33. Il a été associé au Mouvement d'Oxford dès le début du mouvement. Une grande partie du reste de sa vie se passa hors de l'Angleterre.

Il meurt en 1836 à Dartington[1].

Après sa mort, Newman et d'autres amis ont édité le reste de ses écrits, dont une collection de lettres et des revues.

Postérité[modifier | modifier le code]

Suite à sa mort, John Henry Newman et John Keble publient ses écrits sous le titre « Remains » (Littéralement Œuvre posthume, le mot étant connoté en anglais par ses autres sens que sont « vestiges » et « restes »). Cet ouvrage révèle alors la forte vie ascétique de Richard Hurrell Froude, ses nombreux jeûnes et privations, ainsi que ses examens de conscience sévères qui choquent lors de la publication[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cross, F. L. (ed.) (1957) The Oxford Dictionary of the Christian Church. Oxford U. P.; p. 530-31
  • Froude, R. H. (1838) Remains of the late Reverend Richard Hurrell Froude; edited by John Henry Newman and John Keble. 2 vols. in 4. London: J. G. and F. Rivington, 1838–39
  • Pierre Gauthier, La Pensée religieuse de Richard Hurrell Froude 1803-1836, Paris, Éditions Beauchesne, coll. « Beauchesne Religions »,‎ 1er avril 1997 (1re éd. 1977), Broché, 350 p. (ISBN 9782701001029, OCLC 301592935)
  • Guinery, Louise I. (1904) Hurrell Froude: memorials and comments.

Sources[modifier | modifier le code]

Externe[modifier | modifier le code]

Biographie en anglais sur le projet Canterbury

Interne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Bouyer (préf. cardinal Jean Honoré), Newman : sa vie sa spiritualité, Paris, Éditions Cerf,‎ février 2009, 246 sur 485 p. (ISBN 978-2-204-08866-4)
  2. Louis Bouyer (préf. cardinal Jean Honoré), Newman : sa vie sa spiritualité, Paris, Éditions Cerf,‎ février 2009, 248 sur 485 p. (ISBN 978-2-204-08866-4)