Richard Gregg (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard Gregg.

Richard Bartlett Gregg (1885-1974) est un philosophe américain reconnu comme le premier philosophe social à avoir développé une théorie substantielle sur la résistance par la non-violence au XXe siècle. Cette théorie exerça une influence majeure sur l’activiste des droits civils Bayard Rustin ainsi que sur Martin Luther King Jr.

Dans les années 1920, Richard Gregg fit un voyage en Inde afin de mieux comprendre la culture locale et connaître Gandhi, auteur de la phrase célèbre : « vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre. » Ce voyage lui permit d’écrire plusieurs livres sur la théorie de la résistance par la non-violence, mais également un autre ouvrage d’un tout autre genre : The Value of Voluntary Simplicity (paru pour la première fois en 1936). Ce fut donc le premier à avoir liés les mots « simplicité » et « volontaire » (voir l’article détaillé : simplicité volontaire) et à avoir donné une présentation contemporaine d’une idéologie dont les racines sont anciennes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

en anglais[modifier | modifier le code]

  • Gandhiji's Satyagraha or non-violent resistance, 1930
  • The Power of Non-Violence, 1934
  • The Compass of Civilization
  • The Value of Voluntary Simplicity, 1936
  • Pacifist Program in time of war: threatened war, or fascism was a program, 1939

en français[modifier | modifier le code]

  • La valeur de la simplicité volontaire [« The Value of Voluntary Simplicity »], Le Pas de côté,‎ 2012 (ISBN 978-2954218342)

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]