Richard G. Morris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Graham Michael Morris (né en 1948)[1] est un neuroscientifique britannique. Il est connu pour avoir développé le labyrinthe de Morris[2], qui est actuellement l'un des procédés les plus utilisés pour tester l'apprentissage chez les rongeurs, et pour son travail sur la fonction de l'hippocampe[3]. Il est actuellement le directeur du Centre for Cognitive and Neural Systems (Édimbourg)[4] et le Wolfson professeur de neurosciences à l'université d'Édimbourg[5]. Il est Fellow de la Royal Society depuis 1997[6]. Morris a été nommé Commander de l'Ordre de l'Empire britannique en 2007[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Prof Richard Morris, CBE, FRS », Debrett's (consulté le 9 November 2012)
  2. (en) Morris, R.G.M., « Spatial localization does not require the presence of local cues », Learning and Motivation, vol. 2, no 2,‎ mai 1981, p. 239–260 (DOI 10.1016/0023-9690(81)90020-5, lire en ligne)
  3. (en) R Morris, The Hippocampus Book, Oxford, United Kingdom, Oxford University Press,‎ 2007, xx+832 p. (ISBN 978-0-19-510027-3, OCLC 64444087)
  4. (en) « People/Administration », Centre for Cognitive and Neural Systems (consulté le 2012-11-09)
  5. (en) « People/Academic Staff - Prof. Richard Morris, CBE, FRS », Centre for Cognitive and Neural Systems (consulté le 2012-11-09)
  6. (en) « Fellows of the Royal Society », Royal Society (consulté le 2012-11-09)

Liens externes[modifier | modifier le code]