Richard Davidson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard J. Davidson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Rajesh Kasturirangan (en) avec le 14e Dalai Lama, Geshe Thupten Jinpa et Richard Davidson à la Mind and Life Institute XXVI conference.]]

Naissance 12 décembre 1951 (62 ans)
Brooklyn (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Champs Neurosciences, Psychologie
Institutions Université du Wisconsin à Madison
Diplôme Université de New York
Université Harvard
Renommé pour Effets neurologiques de la méditation

Richard J. Davidson est un professeur de psychologie et de psychiatrie, enseignant à l'Université du Wisconsin à Madison, né le 12 décembre 1951. Il est également le fondateur et président du Center for Investigating Healthy Minds, un laboratoire de recherche universitaire du Waisman Center.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Né à Brooklyn[1], Richard J. Davidson a fréquenté le lycée Midwood, à New York. Pendant ce temps, entre 1968 et 1971, il a travaillé pendant l'été comme chercheur assistant dans le laboratoire du sommeil du Maimonides Medical Center, situé près de chez lui[1]. Il nettoyait les électrodes fixées sur le corps des patients effectuant une polysomnographie[2].

Il a obtenu un Bachelor of Arts en psychologie de l'université de New York en 1972[1],[3],[4]. Il a ensuite choisi d’étudier à l'Université Harvard pour travailler avec Daniel Goleman et Gary Schwartz[2] et y a obtenu un Ph.D. en personnalité, psychopathologie, et psychophysiologie en 1976[1],[4]. À Harvard, il était supervisé par David C. McClelland et a été influencé par Norman Geschwind and Walle J. H. Nauta[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1976, il est devenu enseignant à l'Université d'État de New York à Purchase où il eut différents postes, dont un dans un bureau d'études au service de pédiatrie de l'hôpital Roosevelt de New York, ainsi que dans le laboratoire de neurosciences du NIH[1].

En 1984, il a rejoint la faculté de l'Université du Wisconsin à Madison[2], où il travaille encore. Il est actuellement directeur du Laboratory for Affective Neuroscience au Waisman Laboratory for Brain Imaging and Behavior, et du Center for Investigating Healthy Minds, qu'il a fondé et qu'il préside depuis[4].

Il est un des membres fondateurs[5] du Mind and Life Institute qui s'attache à explorer la relation de la science et du bouddhisme.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Richard J Davidson »,‎ avril 2011 (consulté le 25 avril 2011)
  2. a, b, c et d (en) « Biography from Current Biography (2004) » (consulté le 25 avril 2011)
  3. « RJD CV January 11 » [PDF],‎ janvier 2011 (consulté le 25 avril 2011)
  4. a, b et c « Richard J. Davidson, Ph.D., Lab Director » (consulté le 25 April 2011)
  5. (en) Claire Badaracco, Prescribing Faith: Medicine, Media, and Religion in American Culture, Baylor University Press, 2007, (ISBN 1932792899 et 9781932792898), p. 135

Liens externes[modifier | modifier le code]