Richard Carle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Carle

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Illusions perdues (1941)

Nom de naissance Charles Nicholas Carleton
Naissance 7 juillet 1871
Somerville
Massachusetts, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 28 juin 1941 (à 69 ans)
Los Angeles (North Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Acteur, compositeur
Librettiste, lyriciste
Metteur en scène
Producteur de théâtre
Films notables His Glorious Night (1929)
Caravan (1934)
Anything Goes (1936)
Ninotchka (1939)

Richard Carle est un acteur, compositeur, librettiste, lyriciste, metteur en scène et producteur de théâtre américain, de son vrai nom Charles Nicholas Carleton, né le 7 juillet 1871 à Somerville (Massachusetts), mort le 28 juin 1941 à Los Angeles — Quartier de North Hollywood (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Affiche de The Tenderfoot (Broadway, 1904)

Au théâtre, Richard Carle (pseudonyme) est acteur, compositeur, librettiste, lyriciste, metteur en scène et producteur, notamment pour Broadway (New York), où il contribue principalement à des comédies musicales, ainsi qu'à quelques pièces et revues, entre 1899 et 1931. Mentionnons Jumping Jupiter (1911), sur une musique de Karl Hoschna (en), dont il est librettiste, lyriciste et metteur en scène, en plus d'acteur, aux côtés d'Helen Broderick et Ina Claire.

Au cinéma, en tant qu'acteur exclusivement, après une première expérience dans trois courts métrages muets de 1915, il joue régulièrement de 1925 à 1941 (année de sa mort brutale, d'une crise cardiaque), comme second rôle de caractère ou dans des petits rôles non crédités. En tout, il apparaît dans cent-trente-cinq films américains, dont vingt-cinq films musicaux et dix westerns.

Parmi ses films notables, citons His Glorious Night de Lionel Barrymore (1929, avec John Gilbert), Caravan d'Erik Charell (1934, avec Charles Boyer et Loretta Young), Anything Goes de Lewis Milestone (1936, avec Bing Crosby et Ethel Merman, adaptation de la comédie musicale éponyme de Cole Porter), ou encore Ninotchka d'Ernst Lubitsch (1939, avec Greta Garbo et Melvyn Douglas).

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

Affiche de Jumping Jupiter (Broadway, 1911)
Scène de Jumping Jupiter (reprise à Chicago, 1911), avec Richard Carle (assis, au centre)

(comédies musicales, sauf mention contraire)

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

(comme acteur)

Dans Rhythm in the Clouds (1937)
Avec Melvyn Douglas et Greta Garbo, dans Ninotchka (1939)

Liens externes[modifier | modifier le code]