Richard Canal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canal.

Richard Canal est un écrivain de science-fiction né en 1953.

Il a été maître assistant détaché à l'École supérieure de technologie de Dakar. Son premier écrit de science-fiction est paru dans la revue Fiction en avril 1983. Sa nouvelle « Choix » a été couronnée au début de 1986 par un prix décerné annuellement par la revue québécquoise Solaris. « La Malédiction de l'éphémère » est son premier roman.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Malédiction de l'éphémère, La Découverte, 1986 ; J'ai lu, 1996.
  • Animaméa 1 : Les Ambulances du rêve, Fleuve noir, 1987 ; 1998.
  • Villes-vertiges, édition de l'Aurore "Futurs", 1988.
  • Swap-Swap, J'ai lu, 1990.
  • La Guerre en ce jardin, Fleuve noir, 1991.
  • Ombres blanches, J'ai lu, 1993.
  • Aube noire, J'ai lu, 1994.
  • Le Cimetière des papillons, J'ai lu, 1995.
  • Les Paradis piégés, J'ai lu, 1997.
  • La Route de Mandalay, L'Atalante, 1998.
  • Cyberdanse macabre, Flammarion, 1999.
  • L'Ombre du Che, Flammarion, 2000.
  • Animaméa, Imaginaires sans frontières, 2005.
  • Deloria : La légende des Frahmabores, Mnémos "Icares SF", 2006.
  • Le Souffleur de rêves, 1998, nouvelle écrite avec Noé Gaillard

Récompenses[modifier | modifier le code]