Richard Breton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Breton (1524 - 1571) est un éditeur, illustrateur et relieur de la Renaissance française. Fils de Guillaume Le Breton, il exerce à la cour pour Catherine de Médicis[1]. Il utilise comme marque typographique une allégorie de la charité portant un Sacré-Cœur, avec une couronne, un sceptre, une mitre et une houe, symbole du travail.

La rustique française - XVIème siècle.jpg

Il collabore avec le graveur Philippe Danfrie, adoptant son système de typographie musicale[2]. À la mort de ce dernier, Breton et son partenaire François Desprez achètent ses polices de caractères et ses matrices[3]

En 1562, Breton publie un livre de costumes de François Desprez, dédicacé à Henri de Navarre, Recueil de la diversité des Habits qui sont des present en usaige tant es Pays D'Europe, Asie, Afrique, et isles sauvages[4], avec 121 gravures sur bois. La première édition utilise des caractères de civilité, une italique notamment utilisée pour les livres d'enfants. Les deux éditions ultérieures parues du temps de Breton recourent à des caractères romains.

En outre, Breton publie le pseudo-rabelaisien Les Songes drolatiques de Pantagruel, comptant 120 figures grotesques et fantaisistes, probablement l’œuvre de Desprez. Quatre de ces figures ornent le plafond de la maison Prestongrange (en). Jusqu'à son interdiction en France, Breton contribue activement à la promotion de la littérature protestante[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Richard Breton » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Harry Graham Carter et Hendrik Désiré Louis Vervliet, Civilité Types [« Caractères de civilité »], Oxford, University press,‎ 1966, XIV-139 p. (notice BnF no FRBNF33214579), p. 25
  2. (en) Anik Devriès-Lesure, « Technological Aspects », dans Rudolf Rasch (dir.), Music Publishing in Europe, 1600-1900, Berlin, [[Berliner Wissenschafts-Verlag|Berliner Wissenschafts-Verlag]], coll. « Musical life in Europe 1600-1900 : circulation, institutions, representation » (no 2),‎ 2004 (ISBN 3-8305-0390-3, notice BnF no FRBNF40022624), p.70
  3. La Gravure Française à la Renaissance à la Bibliothèque nationale de France, Paris, Bibliothèque Nationale de France (catalogue d'exposition),‎ 1995 (ISBN 2-7177-1948-2, notice BnF no FRBNF37559301)
  4. Accessible en ligne [1]
  5. Georges Wildenstein, « L'imprimeur-libraire Richard Breton et son inventaire après décès », Bibliothèque d'Humanisme et de la Renaissance, no 21,‎ 1959, p. 364-379 (lire en ligne)